Lik ya ch’rik !

Quand Alioui fait dans la fantasia…

Par Hafidh A. Settar L’anonymat, ça tue à petit feu, paraît-il. Et pour s’en prémunir parce que ne pouvant en souffrir, l’auguste président de la non moins auguste UNPA, Mohamed Alioui, semble avoir mis le pied à l’étrier pour rester dans   le propos de ces fantasias, apanage  des foules paysannes. Késako ? N’ayant apparemment plus d’appuis ni en haut ...

Lire la suite »

« Spécifique : chah fik ! »

Par Hafidh A. Settar Quand un «chabrougue» tire trop sur la corde raide de l’iconoclasme  en plein Hémicycle, ça donne forcément un bouffon doublé d’un pitre et triplé d’un mytho-psycho, dont les contorsions tirent le rire et le fou rire à nos augustes «nouab», émargeant cash à 40 briques et quelques poussières en avantages divers. Mais qui pour préserver l’image ...

Lire la suite »

Culot par kilos de faux dévots !

Par Hafidh A. Settar À peine quelques jours amorcés du mois de piété et voilà que ça tire de partout sur le pauvre jeûneur du bas de l’échelle, voire même pour ceux désespérément agrippés à quelques échelons plus haut. C’est que hop, d’un seul coup du jour au lendemain, des produits nutritifs de base, mais capitaux pour l’organisme par jeûne doublé ...

Lire la suite »

Nouria décroche son bachot à…Cherchell !

Par Hafidh A. Settar Mais qui a donc mené cette série d’attaques informationnelles massives qui a ciblé NBR en vue de l’empêcher à réussir son Bac ? Question lancinante et surtout effroyable pour notre doucereuse ministre de l’Éducation, réformiste comme seules savent l’être les dames de fer quand il s’agit de redresser des générations dans la voie du salut scolaire. ...

Lire la suite »

RCK-JSMC ou l’hommage tordu à Salah Assad…

Par Hafidh A. Settar Rouget, Le Rouquin, l’homme au ghoraf, le tombeur de Briegel… Lui , c’est tout ça et un peu plus. Et beaucoup plus. Salah Assad, pour ne pas le nommer ! Un grand parmi les grands du foot. Voire de la vie tout court. Dénominateur commun et à son corps défendant il lui sera rendu un hommage ...

Lire la suite »

Mais lâchez-nous donc les baskets !

Par Hafidh A. Settar Mais ça devient une obsession, ma parole, cette propension franco- française  à faire le bulletin de santé  de Boutef. Bulletin? En fait des pets -sauf votre respect !-  « raffinés », si l’on ose dire, mais des pets après tout. Pourtant, ici, tout le monde  connaît la santé du Président. Et tout le monde s’est rangé. Louisa entendrait même ...

Lire la suite »

« e-loving » ?

Par Hafidh A. Settar Home sweet home !?  Faut repasser !… et tant à y faire oublier carrément le tableau familial idyllique! C’est l’invasion imparable, incurable de la chose androïde sous le toit, là. Des Aliens implacables qui vous mâchouillent le tissu familial comme le ferait un caïman d’un gnou du troisième âge. Ou de termites achevant les vieux meubles ...

Lire la suite »

Haut les mains : levez le pied !

Par Hafidh A. Settar Pathétiques, ces cris de vierge effarouchée de la part de responsables de clubs -faut pas dire présidents, c’est noble !- en cette fin de saison footeuse et truffée de foutaises où surfent comme un cheveu dans la soupe combine, magouille sur fond de levage de pied -presque p…graphique !- Mais ce qui demeure hilarant à souhait est que ...

Lire la suite »

Conte de «Trois lions » au pays de la Rose…

Par Hafidh A. Settar Vraiment plus rien à rajouter sur l’humanisme, l’universalité et la tolérance de ce Royaume-Uni -le bien nommé- En un tournemain, deux Algériens et un Pakistanais furent consacrés. Ryad Mahrez, Roi d’Angleterre en football. Malia Bouattia, Princesse de la classe estudiantine. Sadeq Khan, Régent de Londres. Ce qui n’est pas une mince affaire -Loin s’en faut !- ...

Lire la suite »

«Bougres d’ânes et bougres d’andouilles ne font qu’un !»

Par Hafidh A. Settar Que notre sympathissime  dicentim le petit franc nous pardonne ce plagiat – pour la bonne cause- qui va comme un gant au dirlo de Mondafrique. J’ai nommé Nicolas Beau- le mal nommé, avec sa tronche de sataniste,  affreux, sale et méchant- Donc, Beau – qui est toujours aussi laid qu’un gothiste affreux, sale et méchant-  a ...

Lire la suite »