Conte de «Trois lions » au pays de la Rose…

Par Hafidh A. Settar

Vraiment plus rien à rajouter sur l’humanisme, l’universalité et la tolérance de ce Royaume-Uni -le bien nommé-
En un tournemain, deux Algériens et un Pakistanais furent consacrés.
Ryad Mahrez, Roi d’Angleterre en football.
Malia Bouattia, Princesse de la classe estudiantine.
Sadeq Khan, Régent de Londres.
Ce qui n’est pas une mince affaire -Loin s’en faut !- La grosse, elle, s’apparente au dénominateur commun que se partagent les trois élus des cœurs britanniques. Authentiques musulmans. Pas terros !
Fichtre ! Mais quelle belle leçon d’ouverture au pays de Sa Majesté Elizabeth !
C’est du coup Marine, Sarko, et Menard-clébard qui voguent dans les vaps.
Nous, on a envie de dire « God Save the Queen » !
H. A. S.