Lik ya ch’rik !

Quand la terre tremble…

Par Hafidh A. Settar Un vrombissement sourd et profond, la chaumière- fusse-t-elle un château fort à Hydra la coquine- oscille comme le ferait un géant de cette bonne vieille boîte d’allumettes, moitié vide encore- et qui n’existe plus- Et, « comble sur le gâteau »: c’est par nuit sombre – en général- que le phénomène surgit, comme pour en rajouter une couche. ...

Lire la suite »

Le bâton pour les bonnes manières !

Par Hafidh A. Settar Y a pas à dire, nous restons d’invétérés mauvais élèves. Des cancres avec leur célèbre bonnet bien ostentatoire. Partout où on va. Et davantage sur le champ des civilités, de la courtoisie et du civisme. Encore plus davantage sur les routes et le carosse. Ah, cette route ! ça vous en met plein les yeux d’imbécilités dangereuses, ...

Lire la suite »

«Savoir, Boutef, aimer…»

Par Hafidh A. Settar Panégyrique, le propos? Combien ? Un chouia ? Beaucoup ? à la folie ? Lancinantes questions mais qui importent peu, dans le fond, selon que l’on soit d’un bord ou de l’autre. Souffrez qu’on vous dise qu’on crèche au juste milieu ! Ni courtisans empressés, ni chevaliers de l’apocalypse ! Et surtout sans aucun complexe s’il ...

Lire la suite »

Il marche sur l’eau, le Riyad !

Par Hafidh A. Settar Et v’lan encore un d’exploit du nôtre Riyad national. Et c’est Man City, cette fois qui en fait les frais. Après la tête de Mourinho et l’envoi en convalescence de Kloppe, Mahrez scalpe, cette fois, le vieux Pellegrini à domicile. Une passe décisive – comme d’hab- et un chef d’œuvre – comme d’hab. bis repetita- qui ...

Lire la suite »

Virus… toi-même !

Par Hafidh A. Settar Depuis le Sras en Chine vers la fin des années 2000, en passant par la grippe du poulet et celle du porc ; le Corona du pôvre chameau, l’Ebola jusqu’au dernier né : le Zika qui terrifie les Amériques  et cette peureuse Europe, l’Humanité surfe  épisodiquement sur des menaces qui ébranlent  ses fondements .  Et c’est ...

Lire la suite »

«Pourtant, que l’amitié est belle…»

Par Hafidh A. Settar L’un dans l’autre, risquons cette paraphrase de l’immense Jean Ferrat à cette nuance que lui, chantait la montagne. Une belle chanson aux effluves de printemps éternel. Aux temps des grandes valeurs. Et tilt, les valeurs ! Qui se souvient encore de l’amitié? Vraie, spontanée, chaleureuse, désintéressée. Alors que la chose exista. Juré ! C’était le temps, ...

Lire la suite »

Ils sont fous ces Papys !

Par Hafidh A. Settar Quand des pays se mettent au retour d’âge, ça vous sort des vertes et des pas mûres. Indigestes pour l’estomac frileux des jeunes générations qui n’auraient que ça à se mettre sous la dent en guise d’Histoire. Ou alors d’histoires. Et c’est déjà de ça qu’il s’agit. On résume : dans cette partie de bowling – pathétique ...

Lire la suite »

Zoukh… « y zoukh » ?

Par Hafidh A. Settar Crâne rasé, toujours sur son 31 en costard zazou, la voix éraillée et de la bonhomie à en revendre, le wali d’Alger, Abdeka Zoukh, passerait difficilement inaperçu dans la moindre venelle de Dzaïr. Mahrouss pour El-Mahrouça ? Incontestablement, le maître de la Capitale semble bien parti dans ses 12 travaux d’Hercule : faire de la ville…une ...

Lire la suite »