Noyade

Le corps sans vie d’une personne repêchée à Jijel

La brigade des plongeurs de l’unité marine de la Protection civile de Jijel est intervenue mercredi pour repêcher le corps sans vie d’une personne morte par noyade à la plage Grand phare, a-t-on appris auprès du bureau d’information de ce corps constitué. La victime, âgée de 20 ans, était originaire de la ville de Sétif, a-t-on indiqué. Par ailleurs, les recherches se poursuivent pour repêcher le corps d’une deuxième personne noyée à la plage la Crique, située à quatre km à l’ouest de Jijel en parallèle à la route nationale RN 43. Selon les informations recueillies, la victime, originaire de Mila, se trouvait ainsi que ses amis sur un rocher de la plage la Crique quand une énorme vague l’a emportée avec un de ses amis. Les plongeurs de la protection civile sont intervenus vers 19h25 mardi dés lÆalerte donnée et ont pu secourir une personne avant de suspendre les recherches à cause « des vents violents, des énormes vagues et l’obscurité ». Les recherches ont repris vers 6h00 mercredi, avec la mobilisation de treize éléments de la Protection civile, dont 4 plongeurs, a-t-on souligné. Aussi, cinq personnes se trouvant sur un rocher de la plage Beaumarché ont été encerclées mardi par une mer en furie et secourues par un pêcheur, a conclu la même source.

Un fossile de manchot géant découvert en Nouvelle-Zélande
Le fossile d’un manchot mesurant quasiment la taille d’un homme adulte a été découvert dans l’Ile-du-Sud en Nouvelle-Zélande, ont annoncé mercredi des scientifiques. Cet oiseau marin géant, baptisé «crossvallia waiparensis», faisait 1,6 m de haut et pesait 80 kg, ce qui le rendait plus grand de 40 cm et quatre fois plus lourd que l’actuel manchot Empereur, ont-ils précisé. Il vivait au Paléocène, il y a 66 à 56 millions d’années. Des os d’une patte de cet oiseau géant avaient été retrouvés l’an dernier par un chasseur de fossiles amateur. L’existence d’une nouvelle espèce a été confirmée cette semaine dans une publication de la revue «Alcheringa: An Australasian Journal of Palaeontology». C’est le deuxième fossile de manchot géant du Paléocène découvert dans la même zone, a souligné Vanesa De Pietri, chercheuse au Musée de Canterbury. «Cela renforce notre théorie selon laquelle les manchots atteignaient de grandes tailles au début de leur évolution», a-t-elle dit. La Nouvelle-Zélande est connue pour ses oiseaux géants aujourd’hui disparus, comme le moa (Dinornis), qui s’est éteint à la fin du XVIIIe siècle, le plus grand oiseau – incapable de voler – qui ait jamais existé avec 3,60 m de haut pour quelque 200kg, ou l’aigle de Haast de près de trois mètre d’envergure. La semaine dernière, le musée de Canterbury a annoncé la découverte en Nouvelle-Zélande des restes d’un perroquet géant qui mesurait près d’un mètre de haut, pesait jusqu’à 7 kg et vivait voilà 19 millions d’années.

Une nouvelle saisie recordde méthamphétamine en Thaïlande
Une patrouille de l’armée thaïlandaise a réussi à intercepter une quantité record de 4,1 millions de pilules de méthamphétamine que des trafiquants tentaient d’introduire en Thaïlande depuis la Birmanie, a-t-on annoncé de sources sécuritaires. Des villageois à Mae Sai dans la province de Ching Rai (frontière nord avec la Birmanie) ont alerté les militaires de la tentative de trafic de drogue, selon les mêmes sources, ajoutant qu’une fois sur les lieux les militaires ont retrouvé quinze ballots contenant de la drogue abandonnés par les trafiquants dans une clairière dans cette zone forestière. De nombreux laboratoires clandestins de fabrication de drogues de synthèse sont implantés dans l’État de Shanau en Birmanie. La méthamphétamine transite par «le Triangle d’or», une zone frontalière forestière aux confins de la Birmanie, de la Thaïlande et du Laos.

Un jackpot record de 209 millions remporté en Italie
Un ticket automatique payé deux euros et validé à Lodi, près de Milan, a remporté le jackpot de 209 millions d’euros, établissant un nouveau record en Italie, selon le site du Superenalotto italien. Le jeu requiert de parier sur six numéros de 1 à 90, et personne n’avait trouvé les bons depuis juin 2018. Le précédent record du Superenalotto italien était de 177 millions d’euros remportés en octobre 2010. Le nouveau record italien dépasse l’Euromillion, dont le jackpot est plafonné à 190 millions d’euros.

Échouage d’un dauphin sur la plage Challaoula (Jijel)
Un dauphin a échoué mardi, sur la plage surveillée Chellaoula dans la commune de Jijel. Un témoin oculaire, Yassine B, qui avait remarqué la présence du dauphin gisant sur la plage, alors qu’il pratiquait un footing, a affirmé à l’APS être le premier à avoir appelé la Gendarmerie nationale au numéro vert 1055. Yassine B, a indiqué qu’un pêcheur tentait de secourir le dauphin en essayant de le remettre à l’eau, mais «sans y parvenir». De son côté, la directrice locale de la pêche et des ressources halieutiques, Nadia Ramdane, a confirmé à l’APS l’information de l’échouage du dauphin, détaillant que l’animal est un dauphin marsouin (jeune dauphin) long de 1,20 mètres et pesant 100 kilos. Mme Ramdane a également souligné que les premiers constats ne révèlent «aucune blessure sur l’animal», relevant que «six types de dauphins apparaissent périodiquement sur la côte de Jijel et peuvent être vus à l’oeil nu».

États-Unis : Le FBI découvre 25 armes à feu et 10 000 balles chez un auteur de menaces en ligne de l’Ohio
Vingt-cinq armes à feu et environ 10000 balles ont été découverts dans l’Ohio, dans le nord-est des Etats-Unis, chez un jeune homme de 18 ans arrêté pour avoir appelé sur internet à tuer des policiers, a annoncé le FBI. Sur le forum internet iFunny, où il comptait quelque 4 400 abonnés, le jeune homme avait publié des messages faisant l’apologie des tueries de masse, et appelant à s’en prendre aux centres de planning familial ainsi qu’à «tirer à vue sur tous les agents fédéraux», selon une plainte du FBI déposée contre lui lundi. En perquisitionnant son domicile à Boardman, dans l’est de l’Ohio, les policiers ont découvert quinze fusils d’assaut et dix pistolets semi-automatiques, des munitions ainsi que des tenues de camouflage. Le suspect a reconnu avoir publié les commentaires menaçants sur internet, mais a affirmé qu’il s’agissait «seulement d’une plaisanterie».