Elisabeth Borne

RÉUNION DU COMITE INTERGOUVERNEMENTAL DE HAUT NIVEAU LES 9 ET 10 OCTOBRE : 16 ministres escorteront Borne à Alger

L’Algérie et la France s’affairent à tenir, les dimanche et lundi prochains à Alger, la 5e session du Comité intergouvernemental de haut niveau, sous la présidence des Premiers ministres Aïmene Benabderrahmane et Elisabeth Borne. Cette réunion aura la particularité de se tenir avec une importante délégation qui devra accompagner Élisabeth Borne à Alger. Selon la presse française, pas moins de 16 ministres escorteront la Première ministre française à Alger. Selon des médias de l’Hexagone, Bruno Le Maire (ministre de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique), Gérald Darmanin (Intérieur), Catherine Colonna (Affaires étrangères), Olivier Dussopt (Travail), Agnès Pannier-Runacher (Transition énergétique), Pap Ndiaye (Éducation nationale) ou encore Rima Abdul Malak (Culture), entre autres, seront de ce déplacement, le premier bien étoffé d’Elisabeth Borne à l’étranger. C’est dire tout l’intérêt accordé par le gouvernement français à la mise en œuvre du partenariat renouvelé conclu, fin août dernier, entre les présidents Tebboune et Macron, dans le cadre de la Déclaration d’Alger. «Cela montre l’étendue des sujets qui seront évoqués», insiste-t-on à Matignon – cité par la presse françaiseoù l’on prépare ce déplacement de 48 heures depuis plusieurs semaines. Le 26 septembre dernier, Aïmene Benabderrahmane a reçu un appel téléphonique de son homologue française, avec laquelle il a passé en revue les voies et moyens de renforcement des relations bilatérales. Lors de cet entretien, les deux parties ont abordé la dernière ligne droite de la 5e session du CIHN qui se réunira les 9 et 10 octobre courant à Alger. Un peu plus d’un mois après la visite d’Emmanuel Macron en Algérie, au cours de laquelle les deux pays ont conclu un partenariat renouvelé sur la base de la Déclaration d’Alger signée le 27 août 2022, les deux pays passent aux choses sérieuses.
Farid G.