Guitouni

Guitouni aujourd’hui en Russie au 10e Forum « ATOMEXPO »

La 10e édition du Forum international de l’énergie atomique « ATOMEXPO », se tiendra du 14 au 16 mai en cours à Sotchi (Russie), en présence du ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni, a indiqué un communiqué du ministère. Le ministre sera accompagné par une délégation composée de hauts cadres du ministère de l’Energie et du Commissariat à l’énergie atomique (COMENA), a ajouté la même source.
Le ministre Guitouni aura, en marge de cette importante manifestation, des rencontres avec de hauts responsables de l’industrie nucléaire mondiale et des responsables des grandes compagnies énergétiques internationales.

Délégation nationale de sécurité routière: l’aval du gouvernement attendu
A en croire le directeur du CNPSR (Centre national de prévention et de sécurité routière), le projet portant Délégation nationale en charge de la sécurité routière attend juste l’aval du gouvernement pour sa création et donc sa mise en service. «Une délégation nationale de sécurité routière sera créée « prochainement » pour le renforcement du cadre institutionnel dans ce domaine, a annoncé samedi soir ce responsable depuis la wilaya d’Aïn Témouchent. Le texte de création de cette délégation nationale est actuellement soumis au secrétariat du gouvernement, a affirmé Ahmed Naït Hocine, en marge de la deuxième édition de la journée ouverte sans voiture tenue à Hammam Bouhadjar. Le même responsable a souligné que le permis de conduire avec points est délivré au niveau de la wilaya d’Alger et sera généralisé aux autres wilayas fin 2018 dans le cadre des mesures contenues dans la loi 05/17, portant réglementation de la circulation à travers les routes et sa sécurité.

Un mort et 4 blessés dans une attaque au couteau à Paris
Une personne a été tuée et quatre autres blessées, samedi soir, dans le centre de Paris par un homme armé d’un couteau, qui a été abattu par des policiers, selon la préfecture de police. L’agression a eu lieu dans le IIème arrondissement, près de l’Opéra, en plein cœur de la capitale française, dans un quartier de bars, restaurants et théâtres très fréquenté le samedi soir, rapporte l’AFP. L’homme a agressé au couteau cinq personnes, dont une est morte, a indiqué la préfecture de police. Quatre personnes ont été blessées: deux ont été transportées en « urgence absolue » à l’hôpital, deux en « urgence relative », selon cette source. Les motivations de l’agresseur étaient pour l’heure inconnues. La dernière attaque meurtrière, le 23 mars à Carcassonne et à Trèbes (sud), avait porté à 245 le nombre de victimes tuées dans les attentats sur le sol français depuis 2015.

Des biologistes découvrent un «battement de cœur» chez les arbres
Une imperceptible pulsation chez les arbres a été découverte en octobre 2017 grâce à une équipe de biologistes des Pays-Bas. Les arbres et leurs mystères n’en finissent pas d’émerveiller. Après les arbres « timides » qui évitent de se toucher, les arbres interconnectés qui communiquent entre eux, ou encore les arbres qui pratiquent l’allaitement, voici l’incroyable découverte de scientifiques : les arbres auraient eux aussi un « battement de cœur ».
Le 20 avril dernier, un article du très sérieux site internet New Scientist détaillait les résultats d’une recherche tout à fait fascinante : les arbres auraient une sorte de « battement de cœur » si lent qu’aucun scientifique ne l’avait remarqué jusqu’à présent.Il y a encore peu, les biologistes étaient persuadés que l’eau circulait à travers les branches des arbres grâce à un phénomène appelé l’osmose : l’eau aspirée dans les racines alimentant le flux ascendant de la sève brute jusqu’aux parties aériennes. C’était sans compter sur Andras Zlinszky et sur son équipe d’experts en biosciences à l’Université d’Aarhus au Danemark.
Il explique à New Scientist les résultats d’une étude menée en 2017: “Nous avons découvert que la plupart des arbres ont régulièrement des changements périodiques de forme, synchronisés à travers toute la plante et plus courts qu’un cycle jour-nuit, ce qui implique des changements périodiques de la pression de l’eau.” En d’autres termes, durant la nuit, les branches des arbres semblent bouger de haut en bas d’un centimètre et demi environ, se contracter, se dilater et pomper essentiellement de l’eau des racines vers les feuilles, à l’instar de notre cœur chargé de pomper le sang et de le diffuser dans notre corps. La différence réside dans le fait que, contrairement à notre corps doté d’un pouls régulier, celui des arbres est beaucoup plus lent et ne bat qu’une fois toutes les deux heures environ. Le pouls humain régule la pression sanguine, tandis que celui des arbres régule la pression de l’eau qui circule en eux. Ces observations ont eu lieu de nuit, dans des serres, afin d’écarter l’influence du soleil et du vent sur le mouvement des branches. À l’heure actuelle, cette équipe de biologistes n’est toutefois pas en mesure d’expliquer comment fonctionne concrètement ce mécanisme de pompage.

Suspicion de fraude massive aux législatives irakiennes
Le gouverneur de la province de Kirkouk dans le nord de l’Irak, Rakan al Djoubouri, a décrété, hier, un couvre-feu et ordonné un recomptage manuel des bulletins de vote dans cette région à l’issue des élections législatives nationales, les premières en Irak depuis la défaite de l’organisation terroriste autoproclamée « Etat islamique » (Daech/EI) l’an dernier. Le système de comptage électronique a produit un résultat « illogique », a-t-il relevé sans donner plus de précision. Il a également annoncé un couvre-feu de minuit à 6h00 du matin (03h00 GMT) pour prévenir d’éventuels heurts entre les communautés kurdes, arabes et turkmènes. Deux partis politiques kurdes se sont affrontés à Souleimaniyah, deuxième ville du Kurdistan, sur des accusations de truquage de scrutin, ont annoncé des habitants et des responsables. Des tirs ont éclaté entre l’Union patriotique du Kurdistan (UPK), le parti qui contrôle historiquement la ville, et le Mouvement pour le changement, connu sous le nom de Gorran, mais il n’y a pas eu de blessés. Plus de 24 millions d’électeurs irakiens ont été appelés aux urnes samedi à l’occasion des premières élections législatives depuis la victoire sur le groupe terroriste. Plus de 7 000 candidats étaient en lice pour les 329 sièges du parlement irakien, dans les 18 provinces, ou gouvernorats, du pays. Les résultats des élections doivent être annoncés officiellement lundi.

Un film sur les crimes d’armes bactériologiques du Japon ressorti par la Chine
Un enregistrement audio de 22 heures, remontant à près de 70 ans, sur les crimes de guerre bactériologiques commis par les Unités japonaises et collectées par les archives russes ont été officiellement archivées dans un musée de Changchun, capitale de la province chinoise du Jilin (nord-est). « En rappelant au peuple la cruauté de la guerre bactériologique, nous espérons que les gens pourront tirer les leçons de l’histoire et chérir la paix », a indiqué Wang Zhiqiang, conservateur du Musée du Palais impérial de Manchukuo. L’enregistrement audio de 22 heures des Procès de Khabarovsk sur les crimes de guerre, collecté des archives russes par un groupe de travail conduit par le musée de M. Wang, comprend des témoignages et confessions des membres de l’Armée japonaise du Kwantung devant un tribunal de l’Union soviétique il y a près de 70 ans. En 1949, douze membres de l’Armée japonaise du Kwantung ont été jugés en tant que criminels de guerre dans la ville d’Extrême-Orient russe de Khabarovsk pour avoir fabriqué et utilisé des armes biologiques et mené des expériences médicales inhumaines durant la Seconde Guerre mondiale. Tous les accusés ont été reconnus coupables et condamnés à des peines de deux à vingt-cinq ans d’emprisonnement dans un camp de travail. En 1956, ceux qui avaient purgé leur peine ont été libérés et rapatriés au Japon.