Protection civile

SORTIE DE PROMOTIONS DE L’ÉCOLE NATIONALE DE LA PROTECTION CIVILE : Le martyr du devoir « Achour Mohamed » à l’honneur

L’École nationale de la Protection civile de Dar El-BeÏda a accueilli, jeudi dernier, la cérémonie de sortie de la 17ème promotion de médecins officiers au grade de lieutenant, la 47ème promotion au grade de sous lieutenant et la 46ème promotion d’agents de ce corps institutionnel.
Ces promotions ont été baptisées du nom de « Achour Mohamed », défunt jeune pompier de 27 ans de Bouira, martyr du devoir décédé le 24 janvier 2019, après avoir été emporté par les eaux pluviales avant de tomber dans un grand regard d’évacuation. Sa mère et membres de sa famille ont été présents hier à l’hommage qui lui a été rendu. Présidant cette cérémonie, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, Kamel Beldjoud, a procédé au dépôt d’une gerbe de fleurs et recueillement à la mémoire des victimes du devoir, avant de procéder à l’inspection des promotions sortantes. Des personnalités, des walis et représentants des chancelleries diplomatiques accréditées, à Alger, ont été présents ainsi que les ministres des Affaires religieuses, de l’Habitat et l’Urbanisme, des Travaux publics, des représentants du Conseil de la nation et de l’Assemblée populaire nationale (APN), le Conseil constitutionnel, ainsi que les directeurs généraux de la Protection civile; de la Sûreté nationale de la gendarmerie nationale, des Douanes et autres. Dans son allocution d’ouverture, le directeur de l’École nationale de la Protection civile a fait savoir que les stagiaires promus sont au nombre de 3 090, composés de 31 médecins officiers au grade de lieutenant, 482 officiers au grade de sous lieutenant et 2 577 agents de la Protection civile. Ces derniers, a soutenu le même responsable, ont bénéficié d’un enseignement théorique et pratique qui a porté principalement sur l’extinction, le secourisme, le sauvetage, ainsi que la prévention et l’élaboration des plans d’intervention et la conduite à tenir pour la gestion des produits dangereux. Les nouveaux promus qui irons, dans les jours à venir, renforcer les rangs des effectifs des Unités opérationnelles dans leurs wilayas respectives et intégrer les équipes d’intervention afin d’assumer pleinement les missions liées à la sécurité des personnes et des biens et bénéficieront d’une formation continue et de formations spécialisées notamment en matière de sauvetage, de déblaiement et de lutte conte les incendies de forêts et participeront aux manœuvres de simulation de situation de tremblement de terre, a expliqué le directeur de l’école de la Protection civile. Il a affirmé que cette École forme annuellement des officiers et médecins officiers au profit de pays arabes et africains amis, bénéficiant des 50 bourses pédagogiques octroyées chaque année par l’État algérien pour la formation dans la matière de la Protection civile. Dans ce cadre, 20 officiers de la Mauritanie, Côte-d’Ivoire et Niger ont été formés en 2019, a-t-il souligné. Également, dans le cadre de partenariat bilatéral dans le domaine de la Protection civile entre l’Algérie et la Tunisie, une délégation de la Protection civile tunisienne, composée de 15 femmes membres, a été accueillie dans cette école pour suivre une formation. La cérémonie s’est clôturée par des chants de la chorale de la Protection civile et un défilé des diverses unités des pompiers, avec en appui les moyens et autres engins utilisés ou acquis récemment par la direction nationale de ce corps institutionnel.
H. M.