Belmadi

Qualifications au Mondial 2022 / Algérie 1 – Cameroun 2 (AP) : Les Verts n’iront pas au Qatar

Grosse déception ! Les Verts qui se sont imposés avec l’art et la manière contre les Lions indomptables, rendu une prestation de qualité, ont raté la qualification au Mondial du Qatar ! Les Algériens ont cru jusqu’à la dernière minutes jusqu’à ce que les Camerounais brisent leur rêve.

Toute l’Algérie retient son souffle ! La qualification pour le Mondial du Qatar se joue, aujourd’hui (hier), au stade Tchaker de Blida, contre les Lions « domptés » par les Fennecs à l’aller avec un précieux but de Slimani. D’entrée, hormis Bensebaïni (sanctionné pour cumul de cartons) remplacé par Atal, le sélectionneur national a renouvelé sa confiance au groupe qui a remporté la bataille de Douala. A 20h30, Bakary Gassama siffle le début de la partie. Les Algériens entrent en force et se créent les deux premières occasions avec des centres de Belaïli et de Benayada sur Slimani, mais sans inquiéter le gardien camerounais. Un début de partie prometteur pour les Verts avec une deux coups francs obtenus à la 10’ et 12 minutes. Mahrez relancé par Benayada entre dans la surface adverse et a raté complétement le cadre avec un ballon mal lobé. A la 15’ Attal profite d’un dégagement de la défense des Lions, récupère le ballon et tir à bout portant, mais bute sur une parade d’Onana. Les Algériennes dominent les deux premiers quarts d’heure de la première manche, en profitant de plusieurs ballons récupérés par la paire du milieu Zerrouki – Bennacer, mais manquent de réalisme devant les buts. L’équipe adverse s’est effacée. Il a fallu attendre la 17e pour que les Camerounais se créent une première occasion.
A la 21’, Chupo-Moting, profite d’un faux pas de la défense algérienne, reprend le cuir, inscrit le premier but et donne l’avantage aux siens. Cinq minutes plus tard, les Verts ont failli égaliser. Sur un centre parfait de Benayada décalé à droite, Belaïli, seul face aux buts, rate une occasion franche de remettre les compteurs à zéro. Grosse déceptions chez les Algériens, joueurs et supporters qui n’ont pas démérité à leur mission de soutenir leur équipe nationale jusqu’au bout. Au dernier quart d’heure de la première partie, Belaïli est fauchée par deux fois par la défense camerounaise dans les 18 mètres. Hélas Gassama « refuse » d’accorder le penalty. Fin de la première manche avec l’avantage d’un but pour le Cameroun.
De retour des vestiaires, l’Algérie impose son rythme face à des Camerounais qui se contentent de contre. A la 50’ Slimani, comme il maitrise bien à le faire, retrouve la cage de l’excellent Onana de la tête…Hélas, le but est refusé sur hors-jeu ! Déception totale à Mustapha Tchaker.
L’attaque des Verts redouble d’intensité. A la 55’, Belaïli décale Mahrez. La star algérienne exécute un tir puissant. Onana est toujours au rendez-vous. Dommage ! Le numéro 7 des Fennecs sévit d’un corner et sert Bendrane. La tête du défenseur algérien au-dessus de la transversale. A la 58’, sur un centre de Mandi, Slimani contrôle et tire à ras le poteau droit d’Onana. Encore une parade du gardien adverse.
Les Lions indomptables reprennent le ballon, mais butent sur la défense solide des Fennecs. A la 20’ de la fin du match, les Verts manquent de concentration et perdent beaucoup de ballons. Une occasion franche des Camerounais de scorer, M’bolhi sauve les siens à deux fois successives.
Djamel Belmadi fait son premier changement (75’) pour rafraîchir un milieu en perte de vitesse. Bendebka remplace Zerrouki. Slimani sert Mahrez (82’), le ballon repoussé en catastrophe par Onana. Le ballon ne veut entrer ! Les Verts continuent à se créer des occasions, mais sans arriver à scorer.
Aligné pour la première fois à gauche, Atal, bien qu’il reste percutant, ne semble pas retrouver sa plénitude offensive. Rigobert Song fait son premier changement avec l’entrée de Kunde à la place d’Oyongo.
Benayada tente sa change (90’), mais le keeper camerounais garde se cage. Fin du temps réglementaire. Allez les Verts ! Encore 5 minutes pour propulser l’Algérie vers le Mondial 2022 au Qatar. Atal obtient un coup franc, et les Algériens retiennent leur souffle. Ballon raté, tout comme la dernière chance de scorer contre les Lions qui ont repoussé le corner des Verts.

La joie des Algériens n’aura duré qu’une minute
Les Camerounais commencent vraiment à inquiéter surtout avec l’entrée du redoutable Aboubakar. Belmadi ménage Atal et fait entré le défenseur Touba, rappelé pour le dernier stage. Un changement gagnant, mais hélas, encore une fois, le but de Slimani sur centre de Touba, est annulé par l’arbitre qui, cette fois-ci, a jugé « utile » de consulter la VAR. Mais, jamais lorsque les coéquipiers de Mahrez la réclament. Slimani aurait fait ses 41e et 42e buts pour l’Equipe nationale. Rachid Ghezal fait son entrée (108’). Réussissant une percée dans les 18 mètres, le milieu de Besiktas est pris en sandwich. Gassama ne veut pas consulter la barre ! Les minutes du temps additionnels se comptent sur les doigts d’une main. La pression augmente sur les Fennecs qui veulent délivrer l’Algérie. C’est ainsi qu’à la 118’ de jeu, sur un corner exécuter par Touba, Bedrane marque, enfin, un but de la tête ! Les supporters explosent de joie et poussent un grand ouffff de soulagement. Encore deux longues minutes à résister face aux derniers assauts des Lions qui ont joué le tout pour le tout. La joie des Algériens n’a pas duré. Toko-Ekambi marque le deuxième but pour le Cameroune. C’est bien les Lions qui se qualifient au Mondial et non pas les Fennecs. Grosse déceptions ! Cruel ! Les Verts algériens ont tout donné, vraiment tout donné !
Farid Guellil