chalets

OCCUPANTS DES CHALETS «HADJ AHMED» À BOUMERDÈS : « Cela fait plus de 19 ans que nous habitons des taudis»

Les occupants du site des chalets ‘’Hadj Ahmed ‘’, situé à la sortie Est de Zemmouri, à l’Est de la wilaya de Boumerdès, ne décolèrent pas. Ils sont revenus hier, à la charge pour réclamer leur relogement.

Usant de pneus brûlés et de troncs d’arbres, de pierres et autres objets hétéroclites, ils ont fermé la Route nationale n° 24 au niveau de leur quartier, bloquant ainsi la circulation automobile dans les deux sens. Cette énième action de protestation a causé d’énormes désagréments aux automobilistes, qui étaient contraints de faire de longs détours pour rejoindre leurs destinations.
Le silence des autorités locales quant à la prise en charge de leur revendication, pourtant exprimée depuis longtemps, a fait monter leur colère.
« Cela fait plus de 19 ans que nous habitons dans ces taudis, sans qu’aucune autorité ne s’est souciée de notre situation précaire », dénonce Farid en évoquant la dégradation avancée et la vétusté des chalets. « Les autorités font la sourde oreille à notre situation qui ne cesse de se dégrader alors que des opérations de relogement sont effectuées dans d’autres localités », s’insurgent les manifestants, qui insistent sur leur relogement à cause de la précarité dans laquelle ils vivent depuis longtemps. Les occupants du site des chalets menacent de poursuivre leur action de protestation si leur principale revendication, relative donc au relogement, n’est pas prise en charge dans les meilleurs délais.
B. Khider