L’épidémie d’Ebola a dépassé la barre des 10 000 cas

La fièvre hémorragique Ebola a dépassé la barre des 10 000 cas, avec 4 922 morts, selon le dernier bilan publié samedi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Selon le bilan établi au 23 octobre, 10 141 cas ont été déclarés dans huit pays depuis le début de l’épidémie, faisant 4 922 morts. Un précédent bilan arrêté au 19 octobre faisait état de 4 877 morts sur 9 936 cas enregistrés dans sept pays. L’OMS divise en deux groupes les pays touchés, distinguant les pays les plus gravement atteints (Guinée, Liberia, Sierra Leone) et ceux ayant dénombré un ou quelques cas (Mali, Nigeria, Sénégal, Espagne et États-Unis).
Parmi ces derniers, le Nigeria et le Sénégal ne sont plus considérés comme affectés par l’épidémie. Au Liberia, tous les districts, à une exception près, ont rapporté au moins un cas d’Ebola, 4 665 personnes ayant été touchées par la maladie, qui a fait 2 705 morts. En Sierra Leone, tous les districts ont été concernés, avec 3 896 cas et 1.281 décès. Et en Guinée, le bilan est de 1 553 cas pour 926 morts. Le Mali, jusqu’ici épargné, vient de connaître son premier cas, mortel, une fillette de deux ans qui revenait de Guinée où elle s’était rendue avec sa grand-mère. Elle est décédée vendredi. Parmi le personnel de santé, 450 personnes ont été infectées par le virus depuis le début de l’épidémie, dont 228 au Liberia et 127 en Sierra Leone. Au 23 octobre, 244 d’entre elles ont succombé à la maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>