15.9 C
Alger
2 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
Brèves

Tunisie : six morts lors d’un assaut contre un groupe armé

Six personnes ont été tuées, vendredi, dans un assaut mené par la police contre une maison près de Tunis, où un groupe armé était retranché depuis la veille, attisant la tension avant des élections législatives cruciales dimanche. Les autorités ont exprimé ces derniers jours leurs craintes que des jihadistes tentent de perturber le déroulement de ce scrutin, organisé près de quatre ans après la révolution ayant mis fin à la dictature de Zine El Abidine Ben Ali.
Les forces de l’ordre faisaient depuis jeudi matin le siège de la maison située à Oued Ellil, après qu’un gendarme eut été tué et un autre blessé lors d’une intervention des forces de l’ordre. La présence de deux enfants à l’intérieur a retardé l’assaut.
Selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Mohamed Ali Aroui, cinq femmes et un des hommes armés ont été tués, tandis qu’un deuxième homme armé a été «blessé et hospitalisé», de même qu’une autre femme, touchée à l’épaule. Les deux enfants — un garçon de deux ans et une fillette de trois ans — ont également été transportés à l’hôpital. La fillette, blessée à la tête, se trouve dans un état stable, a précisé M. Aroui. D’après lui, lors de l’assaut, «les femmes sont sorties de la cuisine en tirant» sur les policiers, conduisant les autorités à qualifier l’ensemble du groupe de «terroristes». La bâtisse avait été ciblée à la suite d’aveux de «deux éléments terroristes» arrêtés dans la nuit de mercredi à jeudi à Kébili (sud). L’un des hommes interpellés, le père des deux enfants, est un «membre actif d’Ansar Asharia» (organisation classée terroriste par Tunis et Washington) et préparait des actions «terroristes» à Kébili et Tozeur (sud), a affirmé le porte-parole. Le groupe était auparavant «actif» à Nabeul (nord) et cherchait à envoyer des Tunisiens combattre «notamment en Syrie via la Libye», a-t-il déclaré, assurant que les femmes présentes dans la maison comptaient elles-mêmes se rendre en Syrie. Des militants se réclamant d’Al-Qaïda au Maghreb islamique sont actifs en Tunisie depuis la révolution de 2011. Leur traque à la frontière algérienne a fait depuis deux ans des dizaines de morts dans les rangs des forces tunisiennes.

Related posts

Accident de la circulation à Boumerdès : Deux morts et 6 blessés à Tidjelabine

courrier

Libye : 14 membres des autorités reconnues tués à Benghazi

courrier

Sétif : quatre personnes d’une même famille tuées dans un accident

courrier

COLLISION ENTRE DEUX BUS : Un mort et un blessé à Guelma

courrier

TLEMCEN : 23 quintaux de kif saisis en 2018

courrier

Bordj Badji Mokhtar et In Guezzam : Arrestation de 19 contrebandiers

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.