Cancer chez les enfants : 1 000 nouveaux cas diagnostiqués annuellement

Environ 1 000 nouveaux cas de cancers sont diagnostiqués, chaque année chez l’enfant, dont la leucémie, classée en première position de par sa fréquence, a indiqué, mercredi à Alger, le Pr Fatiha Gachi, chef d’unité oncologie-pédiatrie au centre Pierre et Marie Curie (CPMC) d’Alger.

«Mille nouveaux cas de cancers chez l’enfant sont enregistrés, annuellement, au niveau des centres médicaux du pays, avec une prédominance de la leucémie qui représente 30 à 40 % de l’ensemble de ces cancers», a précisé le Pr Gachi lors d’une conférence-débat organisée au forum du quotidien DK News. La leucémie, ou cancer du sang, est une maladie caractérisée par une prolifération massive des leucocytes dans le sang. Les signes cliniques de la maladie sont la fatigue, la fièvre, les douleurs articulaires et les saignements. Le Pr Gachi a souligné que les cancers de l’enfant, notamment la leucémie, sont fulgurants et évoluent très rapidement, appelant ainsi à un diagnostic précoce de ces tumeurs, pour augmenter les chances de guérison.Sur le même sujet, elle a insisté sur la nécessité d’une prise en charge précoce, étant donné que le cancer de l’enfant répond plus rapidement aux traitements que le cancer de l’adulte. A cet effet, la spécialiste a recommandé la généralisation des formations continues en oncologie au profit du personnel soignant, pour enseigner aux médecins et infirmiers les signes annonciateurs de la pathologie.
D’un point de vue étiologique, le Pr Gachi a souligné que les causes de la maladie sont nombreuses, citant notamment l’hérédité, la génétique, certaines affections et l’environnement. Parmi les cancers héréditaires, elle a mentionné le rétinoblastome (cancer des yeux) dont le diagnostic doit être fait à la naissance, pour éviter l’évolution de ce dernier et l’ablation des yeux. Elle a à ce propos conseillé aux parents de prêter attention aux yeux de leurs enfants et de consulter un ophtalmologue, en cas de strabisme à la naissance. Pour les structures d’accueil des enfants, le chef de service oncologie a précisé que les centres anti-cancéreux, en cours d’installation, seront dotés de services d’oncologie-pédiatrie, en vue de répondre à la demande importante des malades. Des maisons de parents sont aussi prévues à proximité des centres de soins pour accueillir les familles des malades, venues pour la plupart des régions enclavées du pays. Sur le plan de la prise en charge psychologique et social, la spécialiste a rappelé que les soins et l’hospitalisation sont traumatisants pour l’enfant d’où l’utilité de recruter des psychologues, éducateurs spécialisés et assistants sociaux dans chaque service.
À ce titre, elle a suggéré la prévision de salles d’études et des aires de loisirs et de jeux pour les enfants, au sein des services, pour permettre aux enfants hospitalisés sur de longues périodes, de poursuivre leurs cursus scolaires et d’avoir des activités distractives. S’agissant des traitements, le Pr Gachi a appelé à l’importation de formes médicamenteuses adaptées à l’enfant et à la dotation des blocs opératoires du matériel médical spécifique aux enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>