charfip3

CAMPAGNE ÉLECTORALE DE LA PRÉSIDENTIELLE : L’ANIE annonce la création d’une «charte d’éthique»

Après avoir « vanté » et rémunéré les exploits de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), depuis sa création jusqu’à l’annonce, samedi dernier, de la liste définitive des noms des candidats retenus pour participer à la course présidentielle, le vice-président de cette Autorité, Abdelhafid Milat, a donné les grands axes de la prochaine étape, notamment celle liée à la campagne électorale et autres chantiers tracés, pour la réussite du prochain rendez-vous électoral.
Dans ce sens,  Milat, l’invité du Forum El Moudjahid, a annoncé la création, dans deux jours, d’une « charte d’éthique » tripartite, qui sera signée simultanément par l’Anie, que dirige l’ancien ministre de la Justice, Mohamed Charfi, les cinq candidats en lice, Abdelmadjid Tebboune, Ali Benflis, Abderlkader Bengrina, Azeddine Mihoubi, et Abdelaziz Belaïd, ainsi que les médias. Quant au rôle de ladite charte, selon  la même source, c’est celui d’installer un climat de campagne où tous les acteurs, dont la presse, devraient respecter l’éthique de la pratique électorale sans dérapage, le respect de l’autre, et assurer le fair-play, afin d’éviter tout dépassement verbal ou autres, sans trop s’adonner aux délais, en invitant la presse à être patiente.
Dans le même contexte, le deuxième homme de l’Anie a tenu à préciser que cette fameuse charte n’est que d’ordre « éthique » et déontologique, autrement dit des règles morales et de conduite, qui ne remplace aucunement les lois en vigueurs régissant la loi électorale.
Concernant le fichier électoral, qui fait couler beaucoup d’encre à chaque échéance électorale, le vice-président de l’Anie se veut catégorique en affirmant, sur un air confiant, que l’opération de la révision du fichier électoral était un succès indéniable, ne souffrant d’aucune ombre de doute, et c’est même vérifiable sur le terrain avant d’inviter la presse, dans les jours à venir, à tester eux-mêmes la perfection des opérations et des moyens utilisés, qui détectent la moindre anomalie, que ce soient sur le changement des résidences, les personnes décédées qui, jadis,  cumulent le fichier électoral, les noms et prénoms, et qu’il suffit de taper un nom et prénom et toutes les données seront visibles et vérifiées, et un faux nom, en exemple, sera immédiatement détecté, de même pour les fausses résidences… etc.
Sur une question ayant trait à la possibilité d’entrave de la campagne électorale de la part de ceux qui la rejette, allusion au mouvement populaire,  qui compte barrer la route à cette course organisée par le système en place et dans les conditions actuelles, l’’’assistant » de Charfi, a brandi l’éventail de la loi, pour assurer le bon déroulement de la campagne électorale et les opérations de vote le jour « j ».
Pour les débats télévisés, Milat a assuré qu’ils seront programmés sur les Chaînes audio-visuelles pour faire de cette campagne une aubaine pour une confrontation d’idées et de programmes, comme cela se fait dans d’autres pays démocratiques.
Pour sa part, Mohamed Lahcen Zghidi,  historien et membre de l’Anie, a rappelé, le rôle de cette autorité, en insistant sur son caractère technique et non politique, organe de contrôle,  de suivi, et de garantie pour assurer la transparence, le bon déroulement de la campagne et du vote, et même faire face aux financements et dépenses injustifiés au cours de la campagne des candidats.
Pour l’opération de la réception des formulaires de parrainage, Zghidi a fait savoir qu’elle  s’est faite en trois étapes, à commencer par la réception et l’ouverture des boîtes de formulaires réceptionnés pour s’assurer du contenu, avant de les transmettre au dix (10)commissions chargées de la vérification manuelle pour s’assurer de la véracité des données, et enfin le passage au service informatique pour un traitement informatisé des signatures et des renseignement portés sur les formulaires. Et c’est ainsi, a-t-il ajouté, que les services de l’Anie ont pu détecter les doublons et réduire encore la liste donnée après vérification manuelle.
Brahim Oubellil