Arrestation

Arrestation d’une personne pour chantage et menace sur les réseaux sociaux à Saïda

Les éléments de la police judiciaire de Saïda ont réussi à arrêter une personne suspectée d’atteinte à la vie privée, de chantage et de menace de diffamation sur les réseaux sociaux, a-t-on appris mercredi de la sûreté de wilaya.
Cette opération a été enclenchée, au milieu de la semaine en cours, suite à une plainte déposée par une victime auprès de la brigade de lutte contre la cybercriminalité relevant du service de wilaya de la police judiciaire, selon laquelle une personne possédant deux comptes Facebook menaçait de diffuser une séquence vidéo d’une conversation qu’elle a eue avec la victime, a-t-on indiqué. Les services de police ont ouvert une enquête et ont procédé à l’arrestation du mis en cause, en possession d’un téléphone mobile contenant la conversation vidéo en question, en plus d’autres enregistrements de séquences vidéos avec d’autres personnes de différentes wilayas du pays. Les investigations menées par la police ont démontré que le suspect exploitait ces enregistrements pour faire chanter ses victimes et les menaçait de les diffuser à travers les pages des réseaux sociaux, en cas où ces derniers refuseraient de lui remettre des sommes d’argent. Le suspect âgé de 30 ans a été présenté, mardi, devant le procureur de la République près le tribunal de Saïda, selon la même source.

Une cargaison de trois tonnes d’héroïnes saisie à l’ouest de l’Inde
Près de trois tonnes d’héroïne en provenance d’Afghanistan, d’une valeur estimée à 2,7 milliards de dollars, ont été saisies dans un port de l’ouest de l’Inde. La cargaison d’héroïne était dissimulée dans deux conteneurs censés contenir du talc. Elle a été découverte par une agence gouvernementale spécialisée dans la lutte contre la contrebande, le trafic d’armes et de drogue (DRI), dans le port de Mundra (Etat du Gujarat). Deux Indiens ont été arrêtés. Les deux conteneurs – l’un avec près de deux tonnes d’héroïne et l’autre, une tonne – arrivaient en provenance d’Afghanistan, via un port situé en Iran, a indiqué le DRI. La cargaison a été évaluée à 200 milliards de roupies (2,7 milliards de dollars). L’enquête a révélé l’implication d’Afghans, mais aucun n’a été arrêté, selon le DRI. L’Afghanistan est le plus gros producteur mondial d’héroïne, approvisionnant 80 à 90 % du marché dans le monde. La production d’héroïne y a fortement augmenté ces dernières années, constituant une source de financement pour les talibans qui sont revenus au pouvoir en août.

A Msila plusieurs écoles raccordées à l’énergie solaire
21 établissements scolaires de Msila ont été raccordés, courant 2021, à l’énergie solaire ont annoncé les services de la wilaya. Faisant partie d’un programme portant raccordement au réseau d’alimentation à l’énergie solaire de plus de 60 écoles primaires réparties à travers les communes de la wilaya de Msila, entamé il y a plus de deux ans, a-t-on précisé de même source. L’opération a profité en particulier aux écoles situées dans les grandes agglomérations et les zones éloignées à caractère steppique, ont noté les mêmes services, détaillant qu’un montage financier entre la wilaya et le Fonds de garantie et de solidarité des collectivités locales a permis de concrétiser ces projets. Ces actions ont permis de fournir de l’énergie électrique et de contribuer à la rationalisation des charges financières, a-t-on encore souligné, relevant également que 40 écoles primaires situées dans les zones d’ombre ont été dotées de 40 chauffe-bains fonctionnant à l’énergie solaire.

Le Sénateur Chuck Schumer appelle Biden à mettre fin aux expulsion « ignobles » de migrants haïtiens
Le chef démocrate du Sénat américain Chuck Schumer a appelé Joe Biden à mettre fin aux expulsions « ignobles » de migrants haïtiens arrivés par milliers ces derniers jours à la frontière sud des Etats-Unis, s’indignant des images montrant des gardes-frontières à cheval en train de les repousser. « J’exhorte le président Biden (…) à mettre fin immédiatement à ces expulsions et aux règles » sanitaires adoptées au début de la pandémie pour autoriser le refoulement immédiat de migrants arrivant à la frontière avec le Mexique, a-t-il lancé, mardi dans l’hémicycle. « Nous ne pouvons pas poursuivre ces politiques ignobles et xénophobes venant de Trump, qui ignorent nos lois sur les réfugiés », a-t-il poursuivi à propos de l’ex-président républicain qui a quitté la Maison Blanche en janvier. Des photos montrant des gardes-frontières à cheval en train de repousser dimanche des migrants près de Del Rio, au Texas, suscitent une forte émotion aux Etats-Unis. Le gouvernement de Joe Biden a promis de faire toute la lumière sur les faits. Mais de nombreuses voix démocrates se sont unies aux critiques de l’opposition républicaine.

Le Vietnam va acheter 10 millions de doses du vaccin cubain Abdala
Le Vietnam et Cuba se sont mis d’accord sur l’achat par le pays asiatique de 10 millions de doses du vaccin cubain contre le coronavirus Abdala, dont il vient d’approuver l’utilisation en urgence. L’accord a été signé, lundi matin « pour la fourniture et la distribution du vaccin Abdala au peuple vietnamien », a déclaré aux médias cubains Marta Ayala, directrice du Centre d’ingénierie génétique et biotechnologique (CIGB), qui a mis au point ce vaccin. Ce premier accord porte sur cinq millions de doses mais le gouvernement vietnamien a déjà émis une résolution autorisant l’achat de 10 millions de doses d’Abdala, ont rapporté les médias cubains. Cet accord survient à l’occasion de la visite officielle de trois jours du président vietnamien Nguyen Xuan Phuc.

Pékin s’engage à fournir deux milliards de doses de vaccins aux pays en développement
Le président chinois, Xi Jinping, a estimé que vaincre la pandémie du Covid-19 est désormais la priorité, promettant de fournir deux milliards de doses de vaccins aux pays en développement d’ici la fin de l’année. Intervenant par visioconférence lors du débat de haut niveau de la 76e session de l’Assemblée générale des Nations unies, il a souligné la nécessité de faire des vaccins un bien public mondial, en particulier dans les pays en développement. En outre, 100 millions de doses de vaccins seront données aux pays en développement cette année et 100 millions de dollars seront accordés au mécanisme de solidarité mondiale COVAX, a-t-il précisé. Rappelant la déclaration des États faite l’an dernier pour lutter contre la pandémie, le dirigeant chinois a observé qu’ »un an plus tard, le monde est confronté aux impacts combinés de changements inédits depuis un siècle et de la pandémie de la Covid-19″. Xi Jinping a poursuivi en soulignant la nécessité de revitaliser l’économie et de poursuivre un développement mondial plus robuste, plus vert et plus équilibré.