Tenue de la première Rencontre arabe de l’Inchad et du Madih

Alger : Tenue de la première Rencontre arabe de l’Inchad et du Madih

La première Rencontre arabe de l’Inchad et du Madih s’est tenue dimanche soir à Alger, avec la participation de plusieurs mounchidine et chorales de chants religieux venus de différentes régions d’Algérie, célébrer le mois sacré du Ramadhan et celui du patrimoine.

Inaugurée par la ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda à l’Auditorium Moufdi-Zakaria du palais de la Culture à Kouba, cette première rencontre, organisée le temps d’un soir, par l’association algérienne pour la Paix et l’Humanité présidée par Belkacem Chihaoui, a été placée sous le slogan,  » Souffles spirituels et modes artistiques au sein du Ramadhan ». Rappelant que l’Art de l’Inchad et du Madih étaient en soi, une « invitation à s’élever dans la spiritualité et se hisser vers les valeurs humanitaire », la ministre de la Culture a réitérer sa volonté d’ »accompagner et de soutenir » ces « jeunes « prodiges » aux voix présentes et étoffées. Les troupes, « En’Noudjoum el fenniya li el inchad » de Ghardaïa, « Nour El Moustapha » de Mostaganem et « Cheikh Belhaddad » de Bejaïa, ainsi que les ténors, Nadjib Ayache, Lokmane Skendar, Zoheir Farès et Yacine Hamouche, lauréats dans plusieurs compétitions de différents évènements arabes et internationaux, sont ensuite entrés en compétition pour les Prix de, « La troupe d’Or », « La voix d’Or » et « La « plume d’Or « . Le Prix de la troupe d’Or a été décerné par le jury, ex aequo à, l’ensemble, « En’Noudjoum el fenniya li el-inchad » de Ghardaïa dirigée par Ahmed Djamel et celle de « Nour El Moustapha » de Mostaganem, avec à sa tête, Belalia Bendehiba, alors que le prix de, la voix d’Or et celui de la plume d’Or ont été obtenus par, Abderrahmane Djouamaï et Khaled Ishak, respectivement. En présence de représentants de la mission diplomatique de l’État de Palestine accréditée à Alger, des trophées honorifiques appuyés d’une dotation financière de l’Office national des Droits d’Auteurs et Droits voisin (Onda) ont été remis aux lauréats ainsi qu’à tous les artistes participant à cet évènement. Le public relativement nombreux, soumis au strict respect des mesures sanitaires contre la propagation du Coronavirus, s’est délecté durant trois heures de temps dans les atmosphères solennelles du chant religieux, applaudissant longtemps l’ensemble des artistes.