Lik ya ch’rik !

Selfie, mode «Hadj» Benzia et «jeune» Raouraoua

Par Hafidh A. Settar Ça y est ! Court-circuitant Boutef himself, le président de la République…du football, Mohamed Raouraoua a aplani et aplatit tous les problèmes du pays, tordant, magistralement, le cou à l’abominable «taqachouf» ( Notez comme c’est déjà barbare comme terme!). Le Roi- pas moins- de Dely Ibrahim vient de réaliser un énième et énorme boom économique dont ...

Lire la suite »

Arnaque sur coup de Jarnac !

Par Hafidh A. Settar La tchatche ces derniers jours ne tourne qu’autour du carburant sous toutes ses options. Et pour cause. Naftal -naf-naf pour les intimes- donne d’abord, le coup de Jarnac en faisant faire le grand écart à ses prix. Ce qu’en bon peuple nous avons accepté par patriotisme imposé certes par ces temps durs d’austérité, mais accepté quand ...

Lire la suite »

«Lik Llya ya ‘lmouloudia»

Par Hafidh A. Settar Formule populaire quasi intraduisible Outre-Mer mais qui pourrait se rapprocher du tiki taka culé du grand Barça, si l’on veut- renvoie aux prestations du Mouloudia d’Alger dans ses années fastes de la fin des années 70. Quand le Doyen couvait des artistes en 3…B. Pas «des pieds de chèvres» La formule depuis, est volée au foot. ...

Lire la suite »

Permis de conduire, permis d’occire !

Par Hafidh A. Settar Mais où va-t-on avec cette hécatombe sur les routes ? C’est que chaque jour que Dieu fait-tout en vie- l’homme le défait de par une boucherie en règle sur le macadam. Le massacre au quotidien est systématique avec son lot macabre de morts et de dizaines, voire centaines d’estropiés à vie dans les laps des 24 ...

Lire la suite »

Un chauvinisme tout franchouillard

Par Hafidh A. Settar  Y a pas à dire, quand il s’agit de chauvinisme -à visage couvert- les médias français se posent un peu là. Surtout ceux spécialisés dans cet opium des peuples qu’est le football. Tu kifes alors à l’overdose! Club de cœur de tous les hâbleurs sportifs sur plateau TV et périphéries: le plus frenchy des clubs anglais, ...

Lire la suite »

«Djazastine» ou les enfants de Boum Boum…

Par Hafidh A. Settar Bon sang ne saurait mentir, dit-on. On l’a vérifié ce mercredi au temple du 5-Juillet devenu l’espace d’une partie de foot inédite, un melting-pot de révolutionnaires en dormance. Ils sont venus de partout, emplissant les gradins d’un stade désormais mythique, édifié par le non moins mythique leader des grandes masses des pauvres et des opprimés. Boumediene, ...

Lire la suite »

Jamais content, l’homme !

Par Hafidh A. Settar Il y a quelques jours seulement, et alors que le spectre de la sécheresse planait sadiquement  sur nos têtes surchauffées pour la saison, le ton, partout, était à la supplique du ciel pour quelques ondées bienfaitrices. Le fellah avait peur pour sa récolte;  le citoyen lambda pour un retour cauchemardesque au compte-gouttes de l’eau et les ...

Lire la suite »

L’ange et son assassin, le juge et l’avocat du diable…

Par Hafidh A. Settar Le ton aujourd’hui ne peut aller à l’humour ou à l’esprit… Que l’on s’incline seulement, bonnes gens, à la mémoire du petit ange égorgé, froidement ce samedi à El Hamiz ! Il avait sept ans. Sept ans ! L’âge où l’on croit encore aux monstres. Qui existent pourtant. Et qui vous passent à la lame des ...

Lire la suite »

Mairies, ces paniers de crabes

Par Hafidh A. Settar Dans cette importante et riche commune du Grand Alger, un maire croupit en prison depuis plus d’un an maintenant. Pour malversation, corruption, voire plus si affinités, pour reprendre le « plus in » des modes. Mais autant dire que c’est par là des griefs quasi banalisés, largement étendus aux mille et quelques municipalités que compte le ...

Lire la suite »

«La fatiha pour trois artistes»

Par Hafidh A. Settar Allaoua Aït Mebarek. Mohamed Dorbhan. Djamel Derraza. Trois simples noms pour trois artistes. Chacun ses sympathiques manies mais tous unis par un funeste destin : mourir ensemble sous le souffle d’une bombe assassine, actionnée par la secte des assassins un 11 février de l’An -maudit- 1996 ! Nous eûmes l’heur de les connaître pour bien les ...

Lire la suite »