Terrorisme et contrebande aux frontières : Gaïd Salah réitère la détermination de l’ANP

Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd-Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état major de l’Armée nationale populaire (ANP), a réitéré, hier à Alger, la détermination des éléments de l’ANP à consentir tous les efforts pour défendre les frontières nationales et éradiquer les résidus terroristes dans le pays.

Dans une allocution à l’occasion d’un colloque historique sous le thème l’Armée de libération nationale: arme de l’information et de la diplomatie, le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd-Salah, a réitéré la détermination des éléments de l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN), à consentir tous les efforts pour défendre nos frontières nationales et éradiquer les résidus terroristes dans notre pays. «La préservation du fonds riche révolutionnaire et national, dont les évènements phares ont été gravés dans la mémoire collective du peuple algérien, est une responsabilité qui incombe aux générations de l’indépendance. Cette responsabilité qui s’accentue davantage avec ces campagnes virulentes successives visant à porter atteinte à notre histoire nationale, menées par les partisans du terrorisme en Algérie et particulièrement dans la région arabo-africaine, ainsi que par leurs complices criminels », a-t-il souligné, relevant que leurs procédés sont identiques à ceux du colonialisme d’hier, et c’est ce qui prouve la convergence des intérêts hostiles.
Ainsi, «nous faisons aujourd’hui face aux mêmes défis, comme nous menons le même combat, et nous, au sein de l’Armée nationale populaire, demeurons fidèles au sacré serment et nous poursuivrons sur le même droit chemin, couronnés, grâce à Dieu, par la victoire, comme fut le cas par le passé», a ajouté le chef d’état-major de l’ANP. «Telle est l’histoire de la glorieuse Guerre du 1er Novembre qui est une source de fierté et d’inspiration, ainsi qu’une étape décisive dans notre histoire militaire et nationale, que nous ne ménagerons aucun effort, sous le commandement et le soutien de son excellence le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, pour répandre ses nobles enseignements et valeurs parmi les rangs de l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération nationale, de manière à garantir l’accomplissement de nos missions constitutionnelles avec abnégation, détermination, compétence et force, tout en étant loyaux envers le serment de nos valeureux martyrs et en préservant éternellement l’acquis que représente la souveraineté, la liberté de l’Algérie, son indépendance nationale, son unité populaire et son intégrité territoriale», a-t-il poursuivi.
À noter que le colloque, organisé au Cercle national de l’armée par la direction de la communication, de l’information et de l’orientation de l’état-major de l’ANP, s’inscrit dans le cadre du programme des activités commémorant le 60ème anniversaire du déclenchement de la guerre de Libération nationale.
Il a été inauguré par le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd- Salah, en présence de personnalités historiques et de hauts cadres de l’ANP.
Cette rencontre a connu la participation de plusieurs moudjahidine et chercheurs universitaires qui ont, à travers leurs interventions, abordé le génie de la planification stratégique des dirigeants de la Révolution, l’intensification progressive de la force de la guerre de Libération nationale et la résistance aux différentes manœuvres de l’ennemi. Ils ont également fait la lumière sur le rôle de l’ALN et sa participation efficace au soutien de l’activité médiatique et diplomatique de la guerre de Libération nationale.
Ce colloque historique reflète la «grande importance» qu’accorde le haut commandement de l’ANP à l’étude de l’histoire de la guerre de Libération nationale et s’inscrit dans le cadre du projet de collecte des témoignages historiques de ses sources officielles, en vue de «consolider l’appartenance et concrétiser le lien entre les générations», ont indiqué ses organisateurs.
Par la même occasion, une exposition diversifiée de photos a été organisée, mettant la lumière sur les vérités historiques de la grandeur de la Révolution, ainsi que des extraits de la radio «la Voix de l’Algérie libre combattante» qu’elle diffusait durant la guerre de Libération
nationale.
Ania N.C. et Aps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>