Mahmoud Djamâa

Retard dans la réalisation des projets de développement : Le wali de Tizi-Ouzou intransigeant envers les entreprises défaillantes

Les responsables exécutifs locaux ont été instruits par le wali Mahmoud Djamâa d’être «intransigeants» dans l’application de la réglementation avec les entreprises retardataires dans la réalisation des projets de développement dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Intervenant lors d’un conseil de l’exécutif consacré à l’examen de l’avancement des travaux dans plusieurs secteurs, notamment celui des travaux publics, M. Djamâa, prenant note des doléances soulevées par certains élus et responsables concernant cet aspect, a insisté sur «l’application de la réglementation vis-à-vis de ces entreprises». Les autorités locales, a-t-il observé, «ont toujours montré leur disposition à accompagner ces entreprises et à comprendre certaines situations, mais ne peuvent tolérer des retards dans la réalisation des projets de développement», leur suggérant, à ce titre, de «recourir à la résiliation des marchés si nécessaire». A l’issue du conseil de l’exécutif où un état des lieux de l’avancement des préparatifs de la saison estivale et sur le plan de lutte contre les feux de fo rêts lui ont été présentés par les responsables des secteurs concernés, M. Djemâa a insisté sur «la poursuite et l’intensification de la sensibilisation en ce contexte de crise sanitaire». Abordant le déconfinement partiel décidé par les pouvoirs publics, il a rappelé aux différents responsables concerné «l’obligation de faire respecter l’instruction du Premier ministre concernant la reprise du travail et les mesures barrières au niveau de tous les espaces recevant du public». «Tout en veillant à respecter les mesures préventives, le personnel devra reprendre le travail après la reprise des moyens de transport et vous devez notifier par écrit l’ensemble des gestionnaires des espaces recevant du public concernant le respect des mesures barrières de prévention» a-t-il déclaré.