Exercices militaires conjoints algéro-russes

PRÉVUS EN AOÛT 2022 : Exercices militaires conjoints algéro-russes

Selon un responsable militaire russe, un exercice tactique russo-algérien est prévu août prochain, en Algérie ainsi qu’un exercice naval qui réunira en Méditerranée des militaires de la marine algérienne et de la flotte russe de la mer Noire.

Pour rappel, du 30 septembre au 12 octobre 2021, un exercice tactique antiterroriste conjoint algéro-russe intitulé +Exercice tactique de lutte antiterroriste des forces terrestres pour l’année 2021+, s’est déroulé au sud de la Fédération de Russie. Le général de Corps d’armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) avait salué la « participation distinguée » des membres de la formation militaire des forces terrestres. Il avait souligné que cette participation reflète « incontestablement » la réputation dont jouit l’ANP au niveau international. À la même occasion, le général-major Ammar Athamnia, commandant des forces terrestres, avait souligné que « les objectifs tracés et escomptés de l’exécution de cet exercice ont été atteints grâce à la discipline, le sérieux et la rigueur qui ont caractérisé la composante de nos forces terrestres, relevant de l’Infanterie et des Troupes Spéciales, et grâce aussi à leur détermination à mettre en avant leurs capacités reflétant ainsi la réputation méritée de la compétence du combattant algérien, et à exécuter les missions assignées avec efficacité et professionnalisme ». Plus récemment, vendredi 12 novembre 2021, un détachement de navires de guerre de la marine russe avait accosté au port d’Alger pour participer à l’exercice international « Exercice naval Interarmées – 2021″ avec des navires de la marine algérienne, dans le cadre de la concrétisation de la coopération militaire algéro-russe au titre de l’exercice 2021. Il s’agit du détachement de la flotte de la mer Noire, composé de la frégate de « l’Amiral Grigorovitch », du patrouilleur « Dmitri Rogatchev » et du bateau de sauvetage « SB-742″. L’exercice s’est poursuivi jusqu’au 20 novembre.
Les équipages de navires russes et algériens ont mené des exercices de communication, des séances opérations conjointes, une formation des équipes d’inspection, un exercice de démonstration sur le contrôle des dommages, l’objectif étant d’échanger les expériences et de consolider la coordination commune. Sollicité sur ce fait par le site d’informations Sputnik, le Dr Abdelkader Soufi, enseignant-chercheur en géopolitique et politique de Défense, a fait observer que la géopolitique mondiale est en train de connaître un bouleversement total, passant à « un monde tripolaire ». Les exercices conjoints entre les armées algérienne et russe figurent parmi les manœuvres militaires prévues dans le cadre du développement de la collaboration de l’armée russe avec les pays étrangers. Ainsi, les forces navales russes tiendront prochainement des manœuvres militaires conjointes avec la marine indienne, dans la région du port indien de Cochin, a annoncé, 13 janvier dernier le service de presse de la flotte russe du Pacifique.
Un détachement de bâtiments de cette flotte, composé du croiseur lance-missiles Varyag et du grand navire anti-sous-marin Amiral Tribouts, a effectué la veille une escale à Cochin. Les navires entreront également dans les ports de plusieurs pays, notamment la capitale des Seychelles, Victoria, à l’occasion du 105e anniversaire de la visite du croiseur Varyag de la marine impériale russe. La même source indique que la campagne prévoit l’organisation d’exercices planifiés, y compris internationaux, dans différentes régions. Le détachement de la flotte du Pacifique a quitté le port de Vladivostok quelques jours avant le nouvel an. En outre, un exercice naval russo-égyptien, Pont de l’amitié-2022, et un autre, russo-kazakh, sont prévus pour cette année respectivement dans les eaux de la mer Noire et de la Caspienne. Les dates précises seront concertées ultérieurement. Un exercice conjoint russo-pakistanais aura lieu en octobre au Pakistan. En outre, des unités de la défense antiaérienne russe se préparent à se rendre en Égypte en septembre.
M’hamed Rebah