rapatriementp4

LA VASTE OPÉRATION DE RAPATRIEMENTS DES ALGÉRIENS ENCORE BLOQUÉS À L’ÉTRANGER CONCERNE 5 926 RESSORTISSANTS : Plusieurs vols au programme à partir d’aujourd’hui

Comme annoncée cette semaine, une nouvelle opération de rapatriement d’Algériens bloqués à l’étranger sera engagée à partir d’aujourd’hui, dimanche, et touchera au total 5 926 ressortissants coincés en particulier en France, Espagne, Turquie, Tunisie, Émirats arabes unis….
Selon les services du premier ministère, cette opération concernera en premier lieu les familles bloquées ainsi que les personnes ayant effectué les déplacements pour des soins et les étudiants algériens à l’étranger.
Les ressortissants inscrits pour le rapatriement seront avisés et contactés par les missions diplomatiques et consulaires algériennes par e-mail et par SMS ont expliqué les services du Premier ministère.
Répartis en sept groupes, le premier vol décolle aujourd’hui, 20 juillet, de Djeddah en Arabe saoudite avec à son abord 300 Algériens qui seront confinés, une fois en Algérie, à El-Oued dans le sud du pays.
Le lendemain, un autre groupe composé de 613 personnes venant de trois villes de France, à savoir Toulouse, Bordeaux et Metz, seront rapatriés et mis en quarantaine à Alger, Boumerdès et Tipasa.
Le 22 du même mois, plusieurs vols seront effectués à partir de Ryadh, Djeddah, Lille, et Marseille pour rapatrier 1 222 Algériens qui seront, eux aussi, mis au confinement sanitaire pour une période de 14 jours à Ghardaïa, Alger, Boumerdès, Tipasa et Annaba.
Des vols à partir d’Alicante en Espagne, Rome, Paris, et Marseille (France par voie maritime) seront également effectués pour transporter
2 164 personnes bloquées dans ces pays depuis plusieurs mois en raison du Covid-19. Une fois au pays, elles seront transférées à Oran, Annaba, Constantine, Alger, Boumerdès et Tipasa pour y être confinées.
Quelque 769 autres Algériens vont regagner le pays venant de Montréal, Belgique, Hollande, Allemagne, Suède, Danemark, Finlande, Autriche et de Pologne pour être placés dans des Hôtels à Batna, Ghardaïa, Alger, Boumerdès et Tipasa dans le cadre des mesures de prévention contre le Covid.
L’avant-dernier groupe composé de 572 Algériens rentre au pays le 25 du mois en cours, en provenance de Malaisie et des États-Unis d’Amériques et seront hébergés pour 14 jours à Constantine, Alger, Tipasa et Boumerdès, alors que le dernier vol sera effectué le 26 pour transporter 286 ressortissants algériens bloqués en Égypte depuis des mois. Ils seront orientés directement vers Constantine pour qu’ils soient mis en quarantaine.
Il faut rappeler que ces opérations de rapatriement d’Algériens coincés à l’étranger à cause de la pandémie du coronavirus s’inscrivent dans la foulée de précédents rapatriements, en application de la promesse du président Tebboune de « ne laisser aucun Algérien abandonné ».
B. O.