Hopital

Enquête ouverte sur le projet hôpital de 320 lits à Touggourt

Une délégation du ministère de la Santé, s’est rendue, hier, dans la wilaya de Touggourt pour enquêter sur les raisons qui ont retardé l’inauguration d’un hôpital de 320 lits, a indiqué un communiqué du ministère. « Sur instruction du Ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, le professeur Abderrahmane Benbouzid, une importante délégation de l’administration centrale composée de l’inspecteur général, du directeur général des services de la santé et de la réforme hospitalière, et du directeur des études et de la planification, s’est rendue mardi dans la wilaya de Touggourt « pour enquêter sur les causes du retard accusé dans l’inauguration d’un hôpital de 320 lits », a souligné le communiqué. Cette délégation « examinera les raisons du retard inexpliqué dans la livraison du projet dont les travaux de réalisation lancés il y a plusieurs années, ont atteint un stade très avancé », précise la même source ajoutant que « cet hôpital d’une capacité d’accueil de 320 lits, ouvrira des perspectives prometteuses pour la région, notamment en évitant aux malades de la wilaya de se déplacer vers les wilayas ». L’enquête permettra de déterminer les responsabilités, précise le communiqué soulignant que des mesures fermes seront prises.

Mouvement dans 11 directions de la Culture et des Arts

La ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda a présidé hier l’installation des directeurs de la Culture et des arts de 11 wilayas, rappelant la nécessité de se rapprocher des artistes et des intellectuels, selon un communiqué du ministère. La ministre a donné des instructions aux nouveaux directeurs en les invitant à se rapprocher des artistes et intellectuels en « leur dédiant un bureau au niveau du siège de la direction qui se chargera d’écouter leurs préoccupation et doléances », et d’organiser des portes ouvertes sur les différentes plateformes numériques mises en place par le ministère au profit des acteurs dans le domaine de la culture et des arts en Algérie. Mme Bendouda a également mis l’accent sur l’impérative concrétisation de la stratégie ministérielle tendant à encourager les investisseurs et les opérateurs à investir dans le secteur de la Culture et des arts. Il s’agit des directeurs de la culture et des arts des wilayas de Ghardaia, Adrar, Tebessa, Oran, Guelma, Relizane, Jijel, Ilizi, Tlemcen, Sidi Belabbès, et Mascara.

Le portail « lawhati.dz » mis en ligne

La ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda, a procédé hier à Alger, à la mise en ligne officielle de « lawhati.dz », une plateforme électronique dédiée à l’exposition et à la vente en ligne d’œuvres d’art. En plus des toiles, la plateforme propose également des sculptures, œuvres graphiques, photographies et dessins, accessibles aux visiteurs qui auront la possibilité d’acquérir ces œuvres par une simple commande. La plateforme permet également d’accéder à des informations relatives aux œuvres proposées à la vente, à leurs prix et à leurs auteurs. Une vingtaine d’artistes à l’image des plasticiens Khaled Rochdi Bessaih, Hachemi Ameur, El Moustache, ou encore le sculpteur Abdelkader Mahboub, le photographe Rafik Ziadi et le dessinateur Sofiane Dey, proposent à la vente leurs créations sur ce portail, décliné en arabe et en français.

L’acte de naissance de l’Observatoire de la société civile signé

Le décret présidentiel relatif à l’Observatoire national de la société civile fixant sa composition, ses missions, son organisation et son fonctionnement, a été publié dans le dernier numéro du Journal officiel. Selon le décret, l’Observatoire est « un organe consultatif, placé auprès du Président de la République ». Il constitue également « un cadre de dialogue, de concertation, de proposition, d’analyse et de prospective sur toutes les questions relatives à la société civile et à la promotion de son action ».

L’Algérie fabriquera des chauffe-eaux solaires

Le ministre de la Transition énergétique et des Energies renouvelables, Chems Eddine Chitour, a annoncé hier à Alger, le lancement de la fabrication locale de 3 000 chauffe-eaux solaires, dans le cadre des efforts visant à réduire la consommation énergétique dans le secteur du bâtiment. Ces 3 000 chauffe-eaux solaires seront produits comme première étape de la mise en œuvre de la convention signée la semaine dernière entre le ministère de la Transition énergétique et des Energies renouvelables et celui de l’Industrie, a expliqué Chitour qui s’exprimait sur les ondes de la Chaine III de la Radio algérienne.

La pomme de terre à 40 DA/kilo à la safex d’Alger

La Chambre nationale de l’agriculture (CNA) a annoncé hier l’ouverture d’un point de vente de la pomme de terre à 40 DA/Kg au niveau de la Société algérienne des foires et exportations (Safex) au Palais des expositions (Alger), dans le cadre des efforts visant à assurer la disponibilité des produits agricoles de large consommation durant le Ramadhane. « Conformément aux instructions du ministre de l’Agriculture et du développement rural visant à assurer la disponibilité des produits agricoles de large consommation durant le mois de Ramadhane, l’Office national interprofessionnel des légumes et des viandes (ONILEV) a ouvert, le 20 avril 2021, un point de vente de la pomme de terre à 40 DA/Kg au niveau de la Société algérienne des foires et exportations (Safex) au Palais des expositions », précise un communiqué de la CNA publié sur sa page Facebook. « La vente aux citoyens est organisée en coordination avec la Chambre agricole de la wilaya d’Alger et la Direction du commerce de la wilaya d’Alger », ajoute la même source.

L’entité sioniste démolit le village d’Al-Araqib pour la 186ème fois

Les autorités sionistes ont procédé lundi à une énième démolition du village palestinien d’Al-Araqib, et ce, pour la 186ème fois consécutive, selon Aziz Al-Touri, membre du Comité local de défense du village en question. Al-Touri cité par des médias, a déclaré que les autorités sionistes avaient démoli le village pour la 186e fois, malgré le temps extrêmement chaud, le jeûne et la propagation de la pandémie de coronavirus (Covid-19). « Les gangs de démolition et de destruction ont pénétré par effraction dans Al-Araqib et ont démoli ses maisons ». Al-Touri a souligné qu’il s’agissait de la onzième démolition du village depuis le déclenchement de la pandémie de coronavirus. Il a réitéré l’affirmation que les habitants vont encore reconstruire leur
village. Les habitations d’Al-Araqib sont construites en bois, en plastique et en étain. Elles sont habitées par 22 familles, selon des médias. Les autorités sionistes ont démoli le village pour la première fois, en juillet 2010, et depuis lors, elles l’ont démoli chaque tentative de reconstruction des habitants.

Sept ossements humains découverts à Mascara

Un glissement de terrain, qui s’est produit lundi dans la commune de Oued El Abtal à Mascara a fait découvrir sept ossements humains, selon la direction de la protection civile de la wilaya citée par l’APS. Selon le chargé de communication, le lieutenant Tahar Mehenni, ce glissement de terrain qui s’est produit dans la région de Ouled Djebbour aux abords de Oued Mina, est dû, selon les premiers indices, aux fortes pluies qui se sont abattues dans la région la semaine passée, signalant la découverte de sept squelettes d’humains.
Une commission formée du président de l’Assemblée populaire de la commune de Oued El Abtal, du commandant de la brigade de la Gendarmerie nationale de cette collectivité locale, d’un responsable de la protection civile et de citoyens ont procédé à la réinhumation des ossements humains au cimetière d’Ouled Djebbour. Les services de la Gendarmerie nationale ont ouvert une enquête pour faire la lumière sur cette découverte et le glissement de terrain.

La Russie va construire sa propre station spatiale

La Russie a annoncé hier son intention de construire le premier module de sa propre station spatiale d’ici 2025 après que le gouvernement a laissé entendre qu’il pourrait se retirer de la Station spatiale internationale (ISS). « Le premier module de base pour la nouvelle station orbitale russe est déjà en construction », a déclaré sur Telegram le chef de l’agence spatiale russe Roscosmos, Dmitri Rogozine. « L’objectif est qu’il soit prêt à être lancé en orbite en 2025″, a-t-il dit. Le vice-Premier ministre Iouri Borissov avait laissé entendre dimanche, que Moscou allait se retirer de l’ISS dès 2025 pour se concentrer sur la construction de sa propre station.