EN : Gourcuff insiste sur le rajeunissement de l’effectif

«Je suis venu pour un projet, pas pour des objectifs à court termes, mais si le président de la FAF me demandait de partir, je le ferais sans problèmes», ce sont là, des propos de l’entraîneur national, Christian Gourcuff, faits mardi ,lors de sa conférence de presse qu’il a animée au stade du 5 juillet en prévision des deux derniers matchs des éliminatoires de la CAN-2015 contre l’Ethiopie et le Mali, la semaine prochaine. Voilà qui résume les ambitions du technicien français avec les Verts après avoir pris leurs commandes techniques en août dernier. Il est vrai que jusque là son parcours est de premier ordre au regard des quatre victoires réalisées pour autant de matchs permettant à l’équipe nationale de se qualifier précocement à la prochaine CAN, mais l’homme est en train aussi de passer à l’acte à propos du projet pour lequel il a atterri en Algérie. C’est ce qui explique cette vague de jeunesse qui souffle sur l’effectif des Fennecs. Lui-même confirme son désir de rajeunir progressivement son groupe jusqu’à parvenir à mettre en place une équipe d’avenir.Raison pour laquelle d’ailleurs il a décidé de ne pas faire appel à des joueurs comme Yebda, Ziani, Kadir, Mostefa. Sa seule faveur, il l’a accordée à Bougherra, après que ce dernier a émis le vœu de mettre un terme à sa carrière internationale à l’issue de la prochaine CAN. Et encore, le joueur ne fait plus partie de l’équipe type des Fennecs depuis la venue Gourcuff. Cependant, l’ex-driver de Lorient estime que la présence de Bougherra parmi le groupe fait beaucoup de bien à ses coéquipiers, et c’est ce qui motive ses convocations régulières aux regroupements de l’équipe nationale.
«Certes, des joueurs comme Yebda, Kadir et les autres sont toujours dans mes plans, mais pour les deux prochains matchs, je ne les ai pas convoqués en raison de la rude concurrence qui sévit dans leurs postes. Et puis, comme je me projette vers l’avenir, je préfère plutôt faire appel à des joueurs plus jeunes», a déclaré le technicien français en conférence de presse tenue au centre des médias du complexe Mohamed-Boudiaf (Alger).
«Je n’ai pas voulu les convoquer pour ne pas porter aussi préjudice à leurs clubs, alors que je n’avais pas l’intention des les utiliser lors des deux prochains matchs», a encore dit le Breton.
C’est dans cette optique d’ailleurs que Gourcuff a fait appel à deux nouveaux joueurs, à savoir, Mehdi Abeid (Newcastle, Angleterre) et Baghdad Bounedjah (ES Sahel, Tunis). À leur sujet Gourcuff a estimé qu’il s’agissait d’une bonne occasion afin de voir à l’œuvre les deux joueurs après les avoir suivi de près lors de la période précédente.«Abeid est en train de faire de belles choses avec son club Newcastle où il est titularisé régulièrement depuis quelque temps. C’est un joueur que j’apprécie beaucoup. Quant à Bounedjah, j’ai eu des échos encourageants de lui, mais je le connais moins. Sa présence parmi nous aux entraînements me permet d’avoir une meilleure idée sur lui», a-t-il commenté. S’agissant de Mehdi Zeffane, un autre jeune qui arrive et qui a été rappelé à l’occasion de l’actuel stage alors qu’il n’a disputé aucun match officiel en championnat de Ligue 1 française avec son club, l’Olympique de Lyon, l’entraîneur national a expliqué que sa décision est motivée par son désir de l’aider à se relancer dans sa carrière, ajoutant qu’il appréciait bien ses qualités. Hakim S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>