Bouzidi

Après le limogeage du Tunisien Zelfani : Bouzidi retourne à la JSK avec de «grosses ambitions»

Comme on pouvait s’y attendre, l’entraîneur tunisien, Yamen Zelfani, a été limogé de son poste de premier responsable technique de la JS Kabylie. Il a suffi que les Canaris soient accrochés dès la première journée du championnat par le CABBA à Tizi Ouzou pour que l’ancien coach d’El Merrikh du Soudan soit renvoyé.
En fait, depuis déjà plusieurs semaines, l’on ne parlait dans les milieux kabyles que de l’avenir de Zelfani avec le club. Le fait que ce technicien ne dispose pas du diplôme CAF A, et par ricochet il ne pouvait pas postuler à une licence lui permettant de s’assoir sur le banc de touche lors des rencontres officielles de son équipe, n’a fait que compliquer davantage sa situation.
C’est dire que le nul concédé à domicile vendredi dernier n’était que la goutte qui a fait déborder le vase, car même au cours des matchs amicaux des Kabyles, qui étaient les premiers parmi les formations de l’élite à reprendre l’entrainement en août dernier, la direction du club n’était guère satisfaite du travail réalisé par son coach.
Et vint cette contre-performance face au club des ‘’Bibans’’ (0-0). Un résultat qui a provoqué la colère des supporters kabyles qui ont exigé le départ du technicien tunisien.
Il faut dire que la direction de la JSK n’a pas mis de temps pour trouver un successeur à son désormais ex-coach tunisien. Dans la soirée de samedi, elle a lancé, via ses supports officiels sur les réseaux sociaux, qu’elle a « le plaisir d’annoncer la nomination d’un nouvel entraîneur en l’occurrence Youcef Bouzidi. Un technicien qui connait bien la maison pour avoir entrainé la JSK durant le dernier trimestre de la saison 2017/2018. Pour rappel, Bouzidi a conduit l’équipe en finale de Coupe d’Algérie et a participé grandement au maintien du club en Ligue 1 lors de cet exercice très ardu ou le club était en grande difficulté tout au long de la saison», a indiqué le club phare de Djurdjura dans un communiqué.
S’exprimant quelque temps après avoir signé son contrat avec la JSK, Bouzidi, qui avait mené la saison passée le RC Relizane vers l’accession en Ligue 1, s’est dit «très content de retrouver les Canaris», ajoutant qu’il est «honoré par le fait d’entraineur un club de cette envergure pour la deuxième fois de (sa) carrière d’entraineur».
Et d’ajouter : «Cette fois-ci, je suis venu avec beaucoup d’ambitions par rapport à mon précédent passage dans ce club, lorsque je l’ai trouvé en train de lutter pour son maintien. Après tous les problèmes qui ont eu lieu à la JSK intervenus à l’issue de la première rencontre du championnat, j’ai été contacté par le président Mellal, et vu que mes rapports sont bons avec ce responsable, on n’a pas mis du temps pour s’entendre. À mon arrivée, tout le monde dans le club m’a bien accueilli, et j’espère que les joueurs vont avoir les mêmes ambitions que moi en réussissant un très bon parcours dans les trois challenges qui nous concernent, à savoir le championnat, la Coupe d’Algérie et le Coupe de la CAF. Cela dit, le plus important, c’est qu’on mette la main dans la main pour réaliser nos objectifs».
H. S.