Air Algérie

AIR ALGÉRIE : Les agences de Paris et Marseille fermées

À peine un jour après le lancement de l’opération de vente des billets d’avion, la compagnie aérienne nationale Air Algérie a annoncé la fermeture de deux de ses agences en France pour de raisons sécuritaires et sanitaires, invitant ses clients à contacter son centre d’appel pour achat ou confirmation de billet. Dans un communiqué rendu public hier, Air Algérie annonce  la fermeture de ses deux agences à Paris et Marseille en France pour des considérations sécuritaires et sanitaires. « Air Algérie a été contrainte de fermer les agences Paris Opéra et Marseille Saint-Charles et vous invite à contacter le Contact Center pour tout achat ou confirmation de votre billet », a-t-elle précisé. Il est à noter qu’une centaine d’Algériens en France ont observé hier un sit-in de protestation devant l’agence d’Air Algérie à Marseille. Du coup, cette nouvelle a suscité colère et mécontentement chez les membres de la diaspora nationale qui désirent rejoindre le pays. Sur la Toile bleue on peut lire des réactions qui reflètent cet état de fait. « Ça ne change rien, à Marseille votre agence (Air Algérie) ne sert pas à grand-chose », écrit Nihal. De son côté Abdelkader estime que cette décision est une fuite en avant. « Tout ça pour éviter les réclamations », commente-t-il. Quant à Hannine, elle dira que « c’est la première fois dans l’histoire de l’humanité qu’une compagnie aérienne se sert de ses pauvres citoyens pour récupérer ses pertes. », alors que Yacine pense que « c’est une manière d’éviter de confronter les gens ». D’autres ont émis des doutes sur la décision de la réouverture des frontières. C’est le cas de Marwa qui commente : « Bureaux fermés, sites non fonctionnels, impossible de vous joindre par téléphone. De quelle ouverture vous parlez ? ». Aussi, Naïm a fait savoir dans un commentaire que la « réservation des billets est impossible sur votre site airlgerie.dz. Votre Call center français est bloqué, aucun appel ne passe, votre Call center Suisse – idem C’est beau d’annoncer une réouverture mais en réalité, il n’y a rien », regrette-t-il.

L’achat des billets via internet : accès « inaccessible »
En ce temps de coronavirus, le meilleur moyen d’empêcher la propagation de la pandémie est d’éviter les rassemblements et les déplacements quand c’est possible à travers l’utilisation de la technologie. C’est à cela à quoi Air Algérie a pensé en mettant à la disposition de ses clients un site web et un Contact center afin d’effectuer les différentes opérations souhaitées. Sauf que ces deux moyens « ne sont pas fonctionnels », et l’achat, la modification d’un billet ou même demander des renseignements via internet ou téléphone demeurent encore «inaccessibles», selon les usagers.

Moins de 20 % sur les frais de la quarantaine : la diaspora demande plus
Pour rappel, samedi passé, Air Algérie a dévoilé le programme des vols internationaux et les prix des billets en prévision de la réouverture partielle des frontières aériennes à partir du mardi 1er juin. Air Algérie va assurer six vols hebdomadaires en direction de quatre pays : France, Espagne, Turquie, Tunisie. Cinq villes sont desservies : Paris (2 vols), Marseille (1 vol), Barcelone (1), Tunis (1) et Istanbul (1). Les Algériens de retour au pays doivent s’acquitter, avant l’embarquement d’un supplément lié au frais de confinement de cinq jours renouvelable en cas de test Covid positif (hôtel en pension complète et test PCR). Avec une baisse de 20%, ces frais devraient être de 3 2 800 DA au lieu de 41.000 DA initialement.
En effet, cette décision a été prise avant-hier lors de la réunion du Conseil des ministres présidé par Abdelmadjid Tebboune. La décision viendra en réponse aux protestations de la diaspora algérienne qui a jugé trop élevé les frais de confinement obligatoire, notamment après le rassemblement organisé devant les représentations diplomatiques algériennes en France.
Autre mesure d’allègement prise par le Chef de l’Etat : « Dispenser les étudiants et les personnes âgées à faible revenu parmi les Algériens de retour au pays de payer les frais d’hébergement relatifs à l’isolement ». Dans ce cadre la diaspora a qualifié cette initiative de la part de Tebboune « d’importante » décision, revendiquant en revanche dans un communiqué rendu public hier plus de facilitation concernant les prix, et l’augmentation du nombre des vols, appelant également à ouvrir nos frontières terrestres pour diminuer la pression sur la compagnie aérienne.

La réouverture des frontières ne concerne pas les visas « C »
Dans un tweet publié hier matin sur sa page officielle sur Tweeter, Air Algérie a affirmé que l’entrée en France et en Espagne n’est pas autorisée pour les détenteurs de visa type C (touristique), appelant les voyageurs à consulter régulièrement les liens communiqués : Conditions d’entrée en France : https://interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage. Conditions d’entrée en Espagne : https://spth.gob.es
Sarah Oubraham