Promotions aux grades et nouvelle grille des salaires : Benghabrit répond aux contestataires

Tout en qualifiant le mécontentement et l’insatisfaction de certaines catégories d’«irraisonnable», la ministre de l’Éducation nationale, Nouria Benghabrit, a affirmé qu’un grand nombre de fonctionnaires du secteur bénéficieront de la nouvelle grille indiciaire des salaires et du régime de paiement. Cette déclaration intervient à la suite d’une menace de grève des travailleurs de deux corps du secteur à savoir les intendants et les conseillers d’orientation qui disent avoir été lésés. Nouria Benghabrit a souligné, à ce propos, qu’en dépit de la crise financière, le président de la République a accordé la priorité au secteur de l’Éducation avec l’application du décret présidentiel paru en 2014 qui fixe la grille indiciaire des salaires des fonctionnaires et du régime de paiement des salaires. Un grand nombre de travailleurs du secteur bénéficieront de ce décret, a-t-elle ajouté, soulignant que la nouvelle grille permettra de traiter certains dysfonctionnements pour ce qui est du classement des fonctionnaires soulevés auparavant par différents syndicats dont l’augmentation de la catégorie d’enseignant du primaire de 11 à 12, annonçant que 26 grades ont bénéficié de la nouvelle grille indiciaire. La ministre a ajouté que ces dysfonctionnements enregistrés dans le secteur de l’Éducation font actuellement l’objet d’examen par une commission du ministère de l’Éducation nationale, tout en déplorant le fait que certaines parties n’ont pas exprimé leur satisfaction de cet acquis (grille nouvelle) et ont soulevé d’autres revendications, ce qui n’est pas raisonnable. En effet, les intendants et les conseillers d’orientation qui disent avoir subi des injustices lors de l’application de ce décret, comptent organiser des mouvements de grèves et boycotter le travail administratif. Les syndicats du secteur, n’écartent pas également une montée au créneau des enseignants du moyen qui eux aussi disent avoir été lésés. Dans un autre cadre d’idées, Benghabrit a affirmé que son département ministériel prendra en considération, dans le concours de recrutement prochain, les diplômés des écoles supérieures des enseignants de cette année, déclarant que cette catégorie est prioritaire. En outre, la ministre a annoncé la tenue d’une semaine de l’école du 25 au 28 juin prochain qui sera consacrée à la distribution du livre scolaire et à la remise des relevés de notes. Cette période constituera le début de la préparation de la prochaine rentrée scolaire 2018-2019, a-t-elle souligné. Elle a également fait savoir que son département procèdera à la présentation du nouveau manuel scolaire dans les établissements lors de la rentrée 2019-2020, signalant la disponibilité d’un lot de 20 millions de livres cette année. Par ailleurs, la ministre a déclaré, lors d’un point de presse en marge de sa visite d’inspection dans la wilaya, que son ministère annoncera bientôt la date du concours de recrutement des enseignants, tout en affirmant que des efforts sont déployés au niveau de la wilaya pour mettre fin au système de double vacation par l’ouverture de nouvelles écoles primaires au niveau des cités à forte densité démographique.
Ania Nait Chalal

RÉVISION DE L’ORGANISATION DES EXAMENS
Un nouveau projet sera présenté
La ministre de l’Éducation nationale, Nouria Benghabrit, a annoncé que son département présentera de nouveau un projet sur la révision de l’organisation des examens. Lors d’une visite de travail dans la wilaya de Tissemsilt, la ministre de l’Éducation a indiqué que ce projet sera élaboré avec le partenaire social en vue de revoir l’organisation des examens avec l’objectif de réduire leurs durées. Dans ce contexte, elle a insisté sur la nécessité de prendre en considération l’évaluation permanente de l’élève qui se fera dès la première année jusqu’à la 3ème année secondaire. Ce projet est en cours de débat, a-t-elle ajouté.
A.N.C.