USTHB

L’USTHB ANNONCE LA REPRISE DES COURS PAR INTERNET : Une plateforme numérique mise à la disposition des étudiants

L’Université de Sciences et Technologies Houari- Boumediène de Bab Ezzouar, à Alger, annonce la reprise des cours le 5 avril prochain, sur sa plateforme numérique. L’Institution universitaire n’a pas précisé ce qu’il adviendra des étudiants des régions reculées du pays qui ne disposent pas d’Internet à domicile, ou qui ne disposent tout simplement pas de matériel informatique ou multimédias pour pouvoir suivre cette méthode d’enseignement.

Cette nouvelle méthode, qui pose déjà un problème d’équité et d’égalité des chances pour l’accès aux études, et à la quelle un grand nombre d’étudiants n’est pas prêt, verra certainement une grande partie parmi ces derniers lésée pour la suite de l’année universitaire. Cette reprise «effective, via une plateforme numérique permettra la continuité de l’enseignement à distance en respectant le calendrier des cours dans la foulée des mesures prises pour lutter contre le Covid-19 » précise l’université, dans un communiqué publié dans la journée d’hier. Le communiqué, signé par le recteur de cette université Djamel Eddine Akreche, précise que l’institution qu’il dirige s’est associée avec le géant canadien de l’informatique Cisco, partenaire de l’université, pour permettre ce projet. « Dans le but d’assurer la reprise effective des cours le 5 avril, l’USTHB s’est associée avec son partenaire Cisco pour le lancement  de la plateforme numérique Webex, permettant la continuité de l’enseignement à distance en respectant le calendrier des cours », écrit-on dans le même communiqué. Le site de la plateforme, conçu à cette effet peut supporter jusqu’à 5000 connexions simultanées, informe-t-on. L’USTHB, pour ce faire, invite les enseignants et étudiants à ouvrir des cessions sur ce site pour pouvoir accéder aux cours dispensés sur Internet. Les cours dispensés peuvent être consultés en différé, en streaming, sur la plateforme Moodle fonctionnelle dans l’espace de travail numérique de l’USTHB, informe encore le communiqué. Celui-ci ajoute que la nouveauté est que l’accès peut se faire via plusieurs supports: PC, mobiles Smartphones et même téléphones fixes en formant un numéro gratuit.
Et pour anticiper sur un prolongement de la période de confinement imposée par le Coronavirus, l’USTHB précise que la gestion des réunions de travail, meeting et conférences est aussi prévue pour parer à cette éventualité qui parait très évidente au regard de ce qui se passe et de l’évolution de la propagation du virus.
L’Université, qui se félicite de cette nouveauté, annonce  officiellement le déploiement de cette application et invite la communauté universitaire de l’USTHB à y adhérer « pleinement pour assurer le bon déroulement » du second semestre et ainsi « la réussite » de l’année universitaire.
Cependant, l’Institution universitaire n’annonce aucune mesure de change pour les étudiants qui habitent dans les régions isolées, et qui ne disposent pas de connexion au réseau Internet ou de matériel informatique pour suivre ces cours. Les laissera-t-on pour compte ?
Arezki Ibersiene