Les rameurs algériens mis en rade !

Le Sport national continue sa décente aux enfers au fil des scandales qui écornent, l’un derrière l’autre, ses différentes disciplines. Le dernier en date touche à l’aviron. A l’origine, la structure sensée abriter les préparatifs des athlètes de l’équipe nationale a été tout bonnement fermée à leur nez. Dans une vidéo largement répandue sur les réseaux sociaux, Amina Rouba, une rameuse de haut niveau, accompagnée de ses compères de l’équipe nationale, prend à témoin l’opinion publique, sur les lieux même, de la fermeture du «Club aviron oranais», à l’Ouest du pays. Il y a pire, puisque la serrure de la porte a même été changée la veille, à en croire le témoignage filmé. Comme quoi, faire tout le possible pour compromettre la participation des représentants algériens aux rendez-vous sportifs à venir ? «Le Club sera fermé jusqu’au 1er septembre 2018», pouvait-on lire sur une affiche collée à l’entrée de cet établissement. Du coup, l’élite nationale à ce sport nautique a été prise de court au moment même où elle devait préparer les échéances internationales, attendues à partir de septembre prochain. Dans leurs déboires, les rameurs algériens interpellent le MJS, le COA et les responsables compétents. Ils en appellent surtout à l’intervention pour leur permettre d’accomplir dans les temps leur stage de préparation. C’est tout le mal qu’on leur souhaite !
F. G.