Les habitats de Ras El-Ma demandent demandent le limogeage du P/APC après la divulgation de vidéos « compromettantes » : Les services de la sûreté de daïra ouvrent une enquête

Quelque 200 citoyens de la ville de Ras El-Ma, au sud de la wilaya de Sidi Bel-Abbès, ont organisé dimanche un sit-in de protestation devant le siège de la commune, demandant le limogeage du président de l’APC, après la divulgation de vidéos montrant des scènes immorales se déroulant dans son bureau, a-t-on constaté. Les protestataires ont procédé à la fermeture du siège de l’APC et demandé le départ du P/APC, ainsi que l’ouverture d’une enquête judiciaire à son encontre sur la base de ces vidéos qui ont été divulguées récemment sur les réseaux sociaux.
Les protestataires brandissaient des banderoles demandant aux autorités locales et centrales le départ du maire en question et sa traduction devant la justice pour les faits incriminés, notamment en sa qualité d’élu du peuple.
Les manifestants ont déclaré que leur mouvement de protestation se poursuivra et que le siège de l’APC demeurera fermé jusqu’à l’éviction du P/APC, l’ouverture d’une enquête et la prise de sanctions à son encontre.
Des extraits de vidéos filmées à l’intérieur même du bureau du P/APC, remontant à 2013, ont été diffusés en fin de semaine dernière sur les réseaux sociaux.
Les services de la sûreté de daïra de Ras El-Ma ont ouvert, samedi, une enquête sur les tenants et les aboutissants de cette affaire, a-t-on appris de source sécuritaire.
R. C.