Ferhat-Zinedine

Il monte en puissance pour sa 1ère saison en France : Ferhat dans le Top 10 des passeurs de la Ligue 2

Fini la période d’apprentissage, l’ex-milieu offensif de l’USMA, Zineddine Ferhat, est en train de gagner des galons dans le championnat de Ligue deux française, qu’il a rejoint l’été dernier par le portail du Havre AC. Le joueur de 23 ans, dont il s’agit de sa première expérience européenne, enchaîne les belles performances depuis quelque temps. La dernière en date contre Bourg-en-Bresse pendant laquelle il a réussi deux passes décisives, par lesquelles il a franchi la barre des 5 offrandes et s’installe désormais dans le top 10 des meilleurs passeurs du deuxième palier français.
Une belle récompense pour un joueur pétri de qualités et plein d’ambitions aussi. Avec encore plusieurs matchs à jouer, il peut penser à améliorer ses statistiques. Même si l’accession semble désormais hors de portée, l’Algérien aura certainement à cœur de tout faire pour essayer de mener son équipe vers le meilleur classement possible, histoire de ne pas avoir de regrets d’ici la fin de saison. Avec ces performances aussi, le natif de Bordj-Ménaïl a également toute la latitude pour aspirer à revenir en sélection nationale. Il est jeune et a une marge de progression très intéressante. Le fait d’avoir choisi de partir assez tôt en France peut avoir d’énormes retombées positives sur sa carrière. D’ailleurs, le joueur pense toujours à l’équipe nationale. Même après tout ce qui s’est passé, et le fameux épisode des Jeux Olympiques, l’ancien capitaine de la sélection olympique n’a jamais mis une croix sur les Verts et peut donc légitimement poser une candidature pour les prochaines échéances. Les spécialistes pensent d’ailleurs que s’il continue à jouer comme il le fait actuellement, nul doute qu’il aura une chance de revenir par la grande porte en équipe nationale, profitant notamment de cette opérationOK de remue-ménage que les responsables du football algérien s’apprêtent à effectuer au sein de l’effectif des Fennecs après le fiasco de la CAN-2017 au Gabon.
H. S.