Handicapés

DES ESCROCS RÉCOLTENT DE L’ARGENT SUR LE DOS D’UN ENFANT HANDICAPÉ, À L’INSU DE SES PARENTS : Arnaque à la charité à Boumerdès

Une bande d’individus, à Chabet-el-Ameur (Boumerdès) a sollicité frauduleusement des dons auprès des habitants en lançant une page sur Facebook au nom de l’aide d’un enfant handicapé de la région. Le père de la victime se démarque et dénonce cette fausse pétition de charité.
Cette arnaque à la charité a été mise au jour lorsque le père de la victime, B.M., a été abordé par des voisins et riverains qui ont aperçu une pétition avec la photo de son fils sur les réseaux sociaux qui récoltait de l’argent pour son fils handicapé sur un fauteuil roulant. La surprise du père a été grande quand il a découvert le pot aux roses, selon le témoignage dont il a fait part au Courrier d’ Algérie. Tout a débuté le mois dernier. Deux individus de la région ont constitué une bande d’escrocs en ouvrant une page sur Facebook pour faire appel à la générosité des particuliers pour encaisser des dons en espèces sous couvert d’aide charitable à un enfant handicapé démuni, se servant alors de la photo de l’enfant de B.M. Ces personnes sont complètement étrangères à la famille, a tenu à préciser le père de la victime.
Contacté par le Courrier d’Algérie, le père de la victime a affirmé qu’il ne connaît pas ces deux individus auteurs de l’escroquerie. « L’un d’eux était venu me voir, en se présentant comme un bienfaiteur et avait commencé à s’enquérir de mon fils. Il m’a proposé des aides. Il m’a proposé d’offrir à mon fils une chaise roulante. J’ai dit alors : “soit, si c’est de bon cœur, je vais accepter.” Mais je ne savais pas qu’il voulait récolter de l’argent au nom de mon fils », nous a-t-il confié. « Je me démarque de toute initiative ou appel aux dons au profit de mon fils. Personne ne m’a contacté ou contacté ma famille pour nous tenir au courant d’une telle initiative parce que mon fils est à l’abri du besoin et ne nécessite aucune opération chirurgicale qui demande une grande somme d’argent. Il s’agit seulement d’arnaqueurs qui veulent récolter de l’argent sur le dos de mon fils», a-t-il ajouté. Le père de la victime a déposé une plainte pour « escroquerie en bande organisée» auprès du commissariat de police de la ville. Apparemment pour éviter des poursuites judiciaires, les arnaqueurs, qui géraient la page Facebook utilisée pour récolter les dons, ont remis au père de l’enfant victime le mot de passe de la page servant pour récolter les dons. Mais, « cette page a été piratée. J’ignore l’auteur et je me désengage de toutes responsabilités », a fait savoir le père de la victime. Le montant total de la somme récoltée n’est pas connu. On imagine néanmoins que les arnaqueurs ont pu quand même encaisser de l’argent des donateurs. Le père de la victime affirme ne rien recevoir de ces dons. « J’interpelle chaque personne qui leur a donné des aides ou une somme d’argent pour aider mon fils pour qu’elle me contacte afin de lui indiquer les lieux de résidence de ces arnaqueurs pour qu’elle récupère son argent », a lancé le père de la victime via les réseaux sociaux, en y joignant son numéro de téléphone.
Hamid Mecheri