Visa

Démantèlement d’un réseau de falsification de visas à Mostaganem

Un réseau national spécialisé dans la falsification des visas européens (espace Schengen) a été démantelé par la brigade économique et financière de la sûreté de wilaya de Mostaganem, a-t-on appris samedi de ce corps de sécurité. L’opération est intervenue après que la police des frontières du port de Mostaganem ait arrêté un voyageur arrivant de Valence (Espagne) avec un passeport et un visa européen (espace Schengen) suspect, suite à une vérification, a-t-on indiqué. Les premiers éléments de l’enquête ont révélé que le mis en cause a obtenu ce faux visa à l’aide d’un intermédiaire résidant dans la wilaya de Chlef moyennant une somme de 5.500 euros. Après extension de la compétence territoriale, un membre de ce réseau (29 ans) a été arrêté et les recherches se poursuivent pour mettre la main sur deux autres suspects, pour constitution d’association de malfaiteurs et faux et usage de faux. Les deux mis en cause ont été présentés devant la justice qui les a condamnés à six mois de prison ferme, a-t-on signalé.

Interruption de trafic dans le tramway d’Alger, hier, en raison de problèmes techniques
Le tramway d’Alger a enregistré ce dimanche à partir de 5h30 une interruption de trafic entre les stations «les Anassers (Ruisseau) et la Glacière en raison de problèmes techniques, a indiqué la société d’exploitation des tramways (Setram), dans un communiqué. Le service voyageur a été maintenu entre les stations de Dergana Centre et la Glacière, a précisé la même source. Un service de remplacement par bus ETUSA est mis à la disposition des voyageurs afin d’assurer leurs déplacements de la station «La Glacière» vers la station du métro «El Harrach». «Les voyageurs peuvent utiliser leur ticket tramway pour se rendre aux Anassers (Ruisseau) «, a annoncé la même source.

Nouvelle secousse tellurique d’une magnitude de 3,8 dans la wilaya de Blida
Une secousse tellurique d’une magnitude de 3,8 degrés sur l’échelle de Richter a été enregistrée samedi à 15h43 dans la wilaya de Blida, annonce le centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG) dans un communiqué. L’épicentre de cette secousse a été localisé à 4 km au sud-ouest de Oued Djer, a précisé la même source. Une première secousse d’une magnitude de 3,2 degrés a été enregistrée samedi à 09h00 à 3 km au sud-ouest de Oued Djer.

Portugal : Interdiction de la pêche de la sardine du 29 septembre au 16 mai
La pêche de la sardine au Portugal est interdite du 29 septembre au 16 mai prochains, selon un arrêté publié par le Bulletin officiel de la république. Après que le Portugal ait atteint la limite de pêche autorisée, «il est nécessaire d’éviter toute capture de sardines en vue de renforcer les mesures de conservation et de protection de cette espèce», ajoute la même source Le gouvernement indique que la sardine est une ressource «d’intérêt stratégique» pour le secteur de la pêche au Portugal, la mise en conserve et les exportations de produits halieutiques, tout en soulignant son rôle socio-économique important pour les pêcheurs. Cette ressource devrait être exploitée de manière à assurer, à long terme, «la durabilité environnementale, économique et sociale de la pêcherie, dans le cadre d’une approche de rationalisation, basée sur des preuves scientifiques, tout en préservant les revenus de l’industrie de la pêche et de ses professionnels», poursuit la même source.
Dans le même ordre d’idées, et suite à une recommandation du Conseil international pour l’exploration de la mer (CIEM), le Portugal et l’Espagne, en accord avec la Commission européenne, ont élaboré un plan de pêche dans lequel il a été établi que les captures, à répartir entre les deux pays, devraient être de 12.028 tonnes pendant la saison de la pêche. Par ailleurs, «les possibilités de pêche pour 2019 seront définies dans le cadre d’un plan de reconstitution de cette espèce et de l’adoption d’une règle d’exploitation à valider par le CIEM, ayant recommandé une pêche zéro de la sardine en 2019», a fait savoir un communiqué du ministère de la mer.

Coupe du monde 2022 (éliminatoires) : La CAF cède les droits TV aux associations africaines
Les droits TV des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022 ne seront pas centralisés par la Confédération africaine de football (CAF), a indique samedi l’instance. Désormais chaque fédération africaine sera libre de chercher ses propres sponsors, précise la même source. La décision a été prise par le Comité exécutif de la CAF réunit jeudi et vendredi à Charm el Sheikh. Lors des deux précédentes éditions des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 et 2018, les droits TV étaient centralisés par l’instance africaine avec l’accord de la majorité des associations membres de la Confédération africaine de football (CAF). Cette centralisation avait permis selon la CAF, à 50 associations membres de bénéficier de revenus supérieurs à ceux qu’elles auraient obtenus si chaque membre avait commercialisé séparément ses droits TV des éliminatoires du mondial-2014 sans avancer de chiffres. Pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2022, les droits TV et de sponsoring de la compétition sont la propriété de la FIFA, cette dernière, rétrocédant ces droits aux associations membres, libres à elles de les exploiter comme elles l’entendent. Aucune obligation d’adhésion à la centralisation n’est faite aux associations membres, chacune ayant le droit de commercialiser directement ses droits TV.

L’icône de la résistance palestinienne Ahed Tamimi honorée par le Real Madrid
L’adolescente palestinienne, Ahed Tamimi, emprisonnée pendant huit mois pour avoir giflé un soldat israélien, a été honoré samedi par l’un des plus grands clubs de football espagnol et mondial, le Real Madrid, en l’accueillant au sein du stade Santiago-Bernabéu, ont rapporté des médias internationaux. L’icône de la résistance palestinienne a fait dimanche la une des journaux espagnols après que le Real Madrid a eu à lui réserver un accueil chaleureux samedi dans son stade officiel. Selon Marca, photo à l’appui, Ahed Tamimi est en visite en Espagne cette semaine avec sa famille pour participer à différents événements sociaux et politiques dans l’objectif d’informer l’opinion publique espagnole sur les crimes et les abus des forces d’occupations contre les palestiniens, particulièrement les enfants. Peu avant le match de derby du Real Madrid avec ses rivaux d’Atletico Madrid, Tamimi s’est vu offrir un maillot du Real et a posé pour des photos avec Emilio Butragueno, directeur des relations institutionnelles du Real Madrid.

Chiffre du jour : 42

Les importantes inondations enregistrées au Niger depuis le début de la saison des pluies en juin dernier et jusqu’à la date du 16 septembre, ont fait 42 morts, outre 204 983 personnes sinistrées et d’importants dégâts matériels dans l’ensemble du territoire national, a annoncé samedi le Bureau de la coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA) à Niamey. Au cours de ces inondations, 31 130 têtes de bétails ont été décimées, alors que 16 992 maisons se sont effondrées et 7 579 hectares de cultures ont été ensevelis. La région de Dosso dans l’ouest du pays a enregistré 63 628 sinistrés, celle d’Agadez, dans le nord, 60 555 sinistrés, Maradi dans le centre, 38 316 sinistrés et Zinder dans le centre-est, 22 541 sinistrés, selon l’organisation onusienne. Le Niger, pays sahélien très pauvre, rappelle-t-on, est confronté à des inondations très dévastatrices pendant la période d’hivernage (juin-septembre), qui occasionnent souvent d’importantes pertes en vies humaines et en matériel, parfois accompagnées d’épidémies notamment le paludisme et le choléra. En 2016, les inondations provoquées par les pluies torrentielles au Niger, ont fait plus de 70 morts. Plus de 145 000 personnes ont perdu leur abri, alors que plus de 55 000 petits ruminants ont été tués, 100 puits maraîchers, des milliers d’hectares de terres de cultures ont été dévastés.