Zouleikha Saoudi

Concours de poésie Zouleikha Saoudi : Lancement de la 2e édition à Khenchela

La 2ème édition du concours de poésie, du récit et de la nouvelle, de la regrettée écrivaine Zouleikha Saoudi a été lancée dimanche dans la wilaya de Khenchela, a-t-on appris des organisateurs. Nadir Boutrid, responsable de la Bibliothèque principale de lecture publique, organisateur du concours, a révélé à l’APS que le coup d’envoi de la 2ème édition du concours de wilaya de l’écrivaine Zouleikha Saoudi, dédié à la poésie, la nouvelle et le récit, a été donné dans la perspective de réceptionner les úuvres d’écrivains souhaitant participer à cette édition, et ce à partir d’aujourd’hui jusqu’au 15 octobre prochain. Le responsable a précisé que cette édition est ouverte à tous les hommes et femmes de lettres, amateurs ou professionnels, qui devront néanmoins participer avec une nouvelle œuvre qui n’a pas été publiée auparavant, en arabe, en tamazight, en anglais et en français, en plus d’être concise en n’excédant pas les 5 pages. M. Boutrid a également fait savoir qu’un jury, composé d’écrivains connus dans le milieu culturel et littéraire, aux niveaux national et arabe, évaluera les úuvres des participants dont les résultats seront annoncées lors d’une cérémonie officielle organisée en l’honneur des lauréats, indiquant que la bibliothèque principale de lecture publique se chargera, pour sa part, d’éditer leurs œuvres littéraires à l’occasion de la commémoration du 65ème anniversaire du déclenchement de la Guerre de libération nationale. Le responsable a affirmé, par ailleurs, que le but recherché à travers l’organisation de la 2ème édition de ce concours littéraire, c’est d’enrichir la scène culturelle à Khenchela et œuvrer à découvrir et encourager la créativité locale et la promotion de la littérature dans cette wilaya. Les prix de la 1 ère édition du concours Zouleikha Saoudi dédié à la littérature de jeunesse, organisée l’année dernière, ont été remportés, pour rappel, par Fatima Aouaidjia avec son œuvre «Chakhssiet fi riwaya », Karim Dziri avec un poème intitulé «Azfe ala Silm El Hanine » et l’écrivain Fayçal Mohamed Amamri avec «Mahatet Amel », tandis que 10 œuvres à succès ont été sélectionnées pour être éditées afin de faire connaitre ses auteurs sur la scène littéraire locale et nationale. La défunte écrivaine Zouleikha Saoudi (1943-1972), native de la région de Meguada dans la wilaya de Khenchela, a exercé comme journaliste à la Radio nationale à Alger, et représente l’une des pionnières du roman algérien. La défunte a laissé de nombreuses œuvres littéraires, notamment des Nouvelles, en plus de textes de théâtre qui ont été collectés par Cheribet Ahmed de l’Université d’Annaba, avant d’être édités, en 2001, par l’Union des écrivains algériens (UEA), a-t-on indiqué.