CAP AIGUILLE (ORAN) : 13 candidats à la «harga» secourus et deux corps sans vie repêchés

Treize candidats à l’émigration clandestine ont été secourus en mer, vendredi soir, au nord de Cap Aiguille (Oran) par les unités du groupement territorial des gardes-côtes d’Oran, a appris l’APS, hier, auprès de la cellule de communication de ce corps constitué. Sur les 18 personnes se trouvant à bord d’une embarcation, 13 ont été secourues par les gardes-côtes, à 13 miles, au nord de Cap Aiguille (Oran), a indiqué à l’APS la même source, précisant qu’il s’agit de 11 étrangers et de deux algériennes. Cette opération de sauvetage est intervenue suite au chavirement de l’embarcation à bord de laquelle se trouvaient ces candidats à l’émigration clandestine. Par ailleurs, deux corps sans vie, de sexe masculin, ont été repêchés par les mêmes unités du groupement territorial des gardes-côtes d’Oran. Trois autres passagers sont portés disparus, a-t-on ajouté de même source, faisant savoir que les opérations de recherche se poursuivent en mer.
R. S.