Zoukh

Zoukh bientôt devant la justice

L’ancien wali d’Alger (2013-2019), Abdelkader Zoukh, devra bientôt comparaître devant le tribunal de Tipaza dans des affaires de corruption. En effet, la Cour suprême a émis trois ordonnances de renvoi vers le tribunal de Tipaza, considéré comme la juridiction de compétences pour les faits reprochés à l’ex wali de la capitale. Selon le quotidien « Le soir d’Algérie», Abdelkader Zoukh est inculpé sur la base de faits graves dans les registres des hommes d’affaires Ali Haddad et Mahiedinne Tahkout qui sont actuellement en détention. À noter qu’Abdelkader Zoukh, dont le nom figure dans plusieurs dossiers de corruption, a comparu plus de cinq fois devant la justice et il a été placé, le 18 juillet dernier, sous contrôle judiciaire dans les affaires Tahkout et Haddad. Rappelons que Zoukh a été limogé en avril 2019 quelques heures après l’effondrement d’un immeuble à la Casbah d’Alger qui a fait cinq morts.

Avril 2020 parmi les mois plus chauds
Les températures en avril dans le monde ont été quasiment égales à celles d’avril 2016, le mois plus chaud jamais enregistré, selon le service européen Copernicus sur le changement climatique. « Les températures mondiales ont globalement été égales à celles du précédent mois d’avril le plus chaud enregistré (avril 2016) », a indiqué mardi Copernicus dans un communiqué, précisant qu’avril 2020 avait connu une température moyenne inférieure à 2016 d’un « insignifiant 0,01 C ». Avril 2020 a par contre dépassé de 0,08 C le troisième avril le plus chaud, 2019, et de 0,70 C la moyenne enregistrée entre 1981 et 2010. Les températures les plus au-dessus des moyennes (1981/2010) ont été relevées sur les régions eurasiatiques notamment la Sibérie, au Groenland, sur l’océan Arctique, en Antarctique, sur les côtes de l’Alaska.

Xiaomi dans l’œil du cyclone
Le célèbre magazine américain Forbes vient de rendre public un rapport d’un chercheur en sécurité informatique coopérant avec lui, qui parle de graves atteintes à la vie privée des utilisateurs de la marque. En effet, Xiaomi aurait (et continue à) exploité des backdoors (ou failles intentionnelles) présentes sur ses smartphones afin de collecter d’énormes données de navigation des utilisateurs.
Ceci concernerait en premier lieu le navigateur Internet natif présent sur l’appareil, qui envoie toute l’activité de l’utilisateur à des serveurs situés à l’étranger. Ce qui est vraiment inquiétant, c’est que ceci continue d’arriver même quand l’utilisateur bascule sur le mode incognito et/ou utilise le moteur de recherche DuckDuckGo, réputé ne collecter aucune donnée sur ses utilisateurs. Ainsi, le chercheur du nom de Gabriel Cirlig dit avoir utilisé un Redmi Note 8 pendant quelques jours tout en analysant son activité. Ce dernier aurait collecté la moindre petite interaction dessus (même hors navigation web), tout en les envoyant à des serveurs en Russie et à Singapore, même si le nom de domaine de base est situé à Pékin, en Chine.
L’activité collectée :
Tout ce qui s’affiche à l’écran
Les sites web visités
Les dossiers ouverts
Les paramètres changés
La musique écoutée
Etc…
Pire encore, les données collectées ne semblent même pas être bien cryptées, le chercheur aurait d’ailleurs réussi à les déchiffrer très facilement et à les transformer en format .txt.

L’Aéroport d’Alger lesté d’un manque à gagner de 1,3 milliards DA
A la suite de la suspension du trafic aérien national et international depuis la mi-mars 2020 en raison de la pandémie du coronavirus (covid-19), l’aéroport d’Alger a enregistré un manque à gagner évalué à 1,3 milliards de dinars. C’est en tout cas ce qu’a déclaré ce lundi Tahar Allache, le PDG de la Société de Gestion des Services et Infrastructures Aéroportuaires d’Alger (SGSIA) cité par le site Visas-Voyages Algérie. « Nous avons enregistré un manque à gagner de 1,3 milliard de dinars sur un mois et demi d’inactivité.
FC’est un chiffre d’affaires que nous n’avons pas encaissé en raison de la fermeture de l’aéroport », a-t-expliqué, en précisant que l’aéroport d’Alger n’a pas enregistré de pertes en dépit de sa fermeture depuis fin mars dernier.
« La situation financière de l’aéroport d’Alger est bonne », a assuré Tahar Allache à la même source.

Mis aux poings
« Les groupes terroristes profitent de la pandémie de Covid-19 pour intensifier leurs attaques au Sahel, affirme dans un rapport le secrétaire général de l’ONU », Antonio Guterres, secrétaire général de l’0NU.
Comme quoi, un malheur ne vient jamais seul.

« Nous sommes invincibles quand nous sommes ensemble», Vladimir Poutine, président russe.
L’union fait la force.

«  La gestion du virus par Trump est un désastre chaotique absolu », Barack Obama, ancien président des États-Unis.
Et encore, l’auteur de ce jugement est encore trop tendre avec le concerné.