Cadets

Une réussite au Bac quasi-totale pour les Cadets de la nation

Le ministère de la Défense nationale nous apprend que les Cadets de la nation ont réussi un exploit presque parfait quant au taux de réussite au Bac-2020. Ainsi, suite à l’annonce des résultats des épreuves du Baccalauréat, pour la session septembre 2020, (680) lauréats des Ecoles des Cadets de la Nation de Blida, Oran et Sétif ont enregistré d’excellents résultats avec un taux de réussite de (98,84%), où (09) cadets ont obtenu leur Baccalauréat avec mention «Excellent», (197) cadets avec mention «très bien», (234) cadets ont eu la mention «bien», et (160) cadets ont obtenu leur bac avec la mention «assez-bien », tandis que le reste des cadets ont obtenu la mention «passable», a indiqué cette source. Il est à noter que les Cadets de la nation de la filière Mathématiques ont réalisé un taux de réussite de 100% lors de cette session. Ces excellents résultats de qualité reflètent l’intérêt particulier conféré par le Haut Commandement de l’Armée Nationale populaire aux Ecoles des Cadets de la nation, précise le MDN dans un communiqué. Ces exploits confirment également le haut niveau de ces Écoles, ainsi que la rigueur et la persévérance des enseignants et des cadres qui veillent sur la réussite des Cadets, en plus des moyens humains, matériels et pédagogiques mis à leur disposition par le Commandement de l’ANP.

Déboulonner le général Bigeard et installer Maurice Audin
Tortionnaire attitré durant la Guerre de libération nationale, le général Bigeard assisterait, depuis sa tombe, à l’effacement de son nom, longtemps après avoir été « célébré » malgré son passé de bourreau. En effet, le Parti communiste français réclame à débaptiser une rue de la ville de Dreux portant le nom du sinistre général pour la porter au nom de Maurice Audin, ce militant communiste algérien torturé et assassiné pour avoir été du côté de l’Algérie et son FLN. Pour ce faire, une délégation du PCF a l’intention de demander une entrevue avec le maire de cette ville afin « qu’il débaptise la rue Bigeard au profit du nom de Maurice Audin », mort sous la torture des parachutistes français durant la Guerre de libération nationale. À titre symbolique, des membres de ce parti de gauche, avec le concours de La France Insoumise et divers sympathisants de gauche, ont mené le 17 octobre –date à laquelle des manifestations pacifiques d’Algériens à Paris ont été réprimées dans le sang par la police française– une opération au cours de laquelle les plaques de la rue du général Bigeard à Dreux ont disparu au profit de pancartes sur lesquelles était inscrite la mention « rue Maurice-Audin », rapporte le journal l’Echo Républicain. Au cours de la même opération, le parc des Bâtes a été rebaptisé « Parc de la décolonisation ».

Nouvel ambassadeur d’Algérie en Belgique
Le gouvernement belge a donné son agrément à la nomination de M. Mohamed Haneche, en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République algérienne démocratique et populaire auprès du Royaume de Belgique, a indiqué, hier, le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. Dans un autre communiqué, le MAE a annoncé que le Gouvernement algérien a donné son agrément à la nomination de M. Alfred Gakuba Kalisa, en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Rwanda, auprès de la République algérienne démocratique et populaire, avec résidence au Caire.

Air Algérie programme un vol de rapatriement Alger – Paris
La compagnie aérienne  proposera jeudi un nouveau vol de rapatriement pour la liaison Alger - Paris, en attendant une réouverture des frontières qui se fait attendre et la relance des vols internationaux réguliers. Alors que la quatrième opération de rapatriement des ressortissants coincés à l’étranger par la pandémie de Covid-19 en septembre devait être la dernière, Air Algérie a annoncé pour le 22 octobre 2020 un vol supplémentaire vers la France. Il reliera jeudi l’aéroport de  Paris-CDG à sa base à Alger-Houari Boumediene. Toutefois, ce vol est réservé aux « ressortissants, résidents et détenteurs de visa de Type D pour l’espace Schengen ». De plus, conclut un communiqué d’Air Algérie, les clients doivent s’assurer d’être au courant des dernières conditions d’entrée en France. Autrement, veiller au respect des conditions d’accès sur le plan sanitaire.

Les administrations, un mauvais payeur
La Commission de régulation de l’électricité et du gaz (CREG), relevant de la Sonelgaz, s’est alarmée, dans son rapport 2019 sur les plans d’engagement d’amélioration de la performance des concessions de distribution de l’électricité et du gaz, quant à la situation financière du groupe. C’est ce qu’a révélé hier son P-dg, Chaher Boulakhras. Et pour cause, les dettes détenues par le groupe auprès de ses clients. Ainsi, selon le bilan présenté à l’occasion de cette réunion, le montant des créances avait atteint les
76, 45 mds DA en 2019, contre 55,94 mds en 2018, en hausse de 23,7%. Ces créances sont détenues à hauteur de 52 % par les clients institutionnels (administrations), 43 % par les privés et 5% par les industriels, selon le même rapport.

Le Mawlid ennabawi echarif célébré jeudi 29 octobre courant
Le Mawlid ennabawi echarif sera célébré jeudi 29 octobre courant, a annoncé hier le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs dans un communiqué. « Le ministère des Affaires religieuses et des Wakfs informe l’ensemble des citoyens que le 18 octobre 2020 correspond au 1er Rabie Al Awal 1442 de l’hégire. Ainsi, le Mawlid ennabawi echarif sera célébré jeudi 12 Rabie Al Awal 1442 correspondant au 29 octobre 2020″, précise le communiqué.

Un pyromane arrêté en flagrant délit à Tissemsilt
Les agents de la Conservation des forêts de la circonscription de la daïra de Lardjem (Tissemsilt) ont arrêté récemment un pyromane, auteur d’un incendie à la forêt Garouaou dans la région d’Ain Djouaer dans la commune de Ammari. Cet individu a été arrêté par une patrouille des agents de la Conservation des forêts en flagrant délit d’incendie dans la forêt « Garouaou » proche de Djouaer qui est caractérisée par son couvert végétal dense, a-t-on indiqué. Le pyromane a ainsi provoqué la destruction de 80 mètres carrés d’arbres de pin d’Alep. Les agents des forêts ont remis l’auteur de cet incendie à la brigade de la gendarmerie nationale à Ammari qui a ouvert une enquête dans cette affaire et l’a présenté à son tour à la justice. Pour rappel, une autre personne en flagrant délit d’incendie à la forêt d’El Mekmen dans la commune de Sidi Lantri a été également arrêtée en août dernier.