Hamouda

SES PROPOS SUR LA CHAÎNE EL-HAYAT TV JUGÉS OFFENSANTS À L’ÉGARD DE L’ÉMIR ABDELKADER : Noureddine Ait Hamouda risque des poursuites judiciaires

Dans un entretien télévisuel diffusé jeudi sur la chaîne « El-Hayat TV », l’ancien député Noureddine Ait Hamouda a fait jaser les médias et a provoqué une vive polémique sur les réseaux sociaux. Et pour cause, ses propos à l’égard de l’émir Abdelkader sont jugés offensants à l’égard aussi bien de cette figure historique qu’à sa descendance représentée dans la fondation portant son nom. Considéré officiellement comme le fondateur de l’État algérien, l’émir Abdelkader passe auprès de Noureddine Ait Hamouda comme étant celui qui avait « vendu l’Algérie à la France », comme propos employés au cours de cet entretien animé par le directeur d’ « El Hayat TV », Habet Hannachi. L’invité de l’émission croit même tenir une épreuve sur ses propos. Exhibant une prétendue réponse adressée par l’émir Abdelkader au chancelier prussien (actuelle Allemagne) Otto von Bismarck qui avait alors proposé son aide pour combattre la France. Donnant lecture à cette lettre, Ait Hamouda fera savoir que l’émir a tenu ceci comme réponse : « Celui à qui vous avez adressé l’offre de marcher contre la très glorieuse et très généreuse France et de vous porter le concours de sa loyale épée devrait par mépris et déclin s’abstenir de vous répondre. » Des propos qui n’ont pas passé inaperçus aussi bien sur les réseaux sociaux qu’auprès de la fondation Emir Abdelkader qui, dans un post sur facebook, a annoncé son intention de porter plainte contre Ait Hamouda. D’autant plus que ce dernier accuse aussi les membres de la descendance de l’émir de « percevoir, à ce jour, des allocations de la France». En effet, représentée par la dénommée Zohor Aissa Boutaleb, la fondation dit avoir d’ores et déjà engagé un collectif d’avocats pour « ester en justice » l’ancien cadre du RCD.
Farid G.

L’ARAV convoque le directeur de la chaîne « El-Hayat TV »
L’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) a convoqué, hier, le directeur de la chaîne « El-Hayat TV » pour se présenter lundi à son siège en vue d’apporter une « mise au point » sur les déclarations de l’ancien député, Noureddine Aït Hamouda lors d’une émission diffusée vendredi. « Cette convocation fait suite à l’émission diffusée par la chaine El-Hayat TV en date du 18 juin 2021 avec l’ancien député, Noureddine Aït Hamouda, et animée par le directeur de la chaine et ce après les réactions nationales exprimées suite aux déclarations injurieuses et à l’atteinte aux symboles nationaux, précise l’ARAV.
R. N.