comprimés psychotropes

Saisie de plus de 1000 comprimés psychotropes à El Tarf

Au total, 1.100 comprimés psychotropes ont été saisis à El Chatt (El Tarf) par les services de la brigade de lutte contre les stupéfiants relevant de la police judiciaire de la sûreté de wilaya qui ont également démantelé un réseau de trafiquants de drogue activant dans les wilayas de l’Est, a-t-on appris samedi auprès du chargé de communication de ce corps de sécurité.
Agissant sur la base d’une information faisant état des activités suspectes de ce réseau criminel, dont ses trois (3) membres originaires de wilayas de l’Est du pays s’apprêtaient à conclure une transaction au niveau de cette wilaya frontalière, les services de police ont ouvert une enquête qui a abouti à l’identification des présumés coupables, a précisé le commissaire principal, Mohamed Karim Labidi. Les mis en cause ont été appréhendés en flagrant délit au niveau de la commune côtière d’El Chatt en possession de cette  »importante » quantité de drogue qu’ils s’apprêtaient à vendre de manière illicite. Poursuivis pour « constitution d’un réseau de trafic de drogue et vente illégale de psychotropes », les mis en cause, âgés entre 29 et 38 ans, ont été présentés devant le magistrat instructeur près le tribunal correctionnel de Dréan qui a ordonné leur placement sous mandat de dépôt, a-t-on noté. Cette opération s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, a conclu le lieutenant Labidi.

Tunisie : 208 migrants clandestins secourus au cours des dernières 48 heures
Les unités de la garde nationale tunisienne ont secouru au cours des dernières 48 heures, 208 migrants irréguliers et déjoué 16 tentatives de franchissement illicite du territoire en partance des côtes tunisiennes vers l’Europe, a rapporté samedi l’agence TAP. Une source de la Garde nationale de Mahdia a affirmé que 53 migrants clandestins ont été secourus ce samedi. Les deux embarcations qui les transportaient étaient tombées en panne, selon la TAP. Les passagers, 47 hommes, 2 femmes et 4 enfants sont originaires de Sfax, Mahdia, Monastir et Kebili. Les recherches en mer se poursuivent pour sauver les deux restants. À noter aussi que dans la nuit du vendredi à samedi, 16 opérations de migrations clandestines ont été déjouées à travers le pays (le Sud, le Nord, le Centre et le Sahel), selon la même source. L’intervention de la Garde maritime tunisienne s’est soldée par le sauvetage de 155 personnes. Dix d’entre elles sont recherchées par la police. elles sont impliquées dans des affaires de droit commun. Trente huit autres individus ont été interpellés pour les mêmes faits entre le 21 et 22 juillet à Sfax, Hammamet, Kerkennah et Mahdia.

19 morts et 528 blessés sur les routes en 48 heures
Dix neuf (19) personnes sont décédées et 528 autres ont été blessées dans des accidents de la circulation survenus durant ces dernières 48 heures à travers plusieurs wilayas du pays, indique samedi un bilan de la Protection civile. Les services de la Protection civile ont également enregistré le décès, durant la même période, de trois personnes par noyade, dont deux en mer dans les wilayas de Tizi-Ouzou et Tipaza et un dans un plan d’eau. Par ailleurs, trois personnes sont mortes asphyxiées à Mostaganem, suite à une fuite de gaz dans un chauffe-bain à l’intérieur d’un domicile. Concernant la lutte contre la propagation du coronavirus (Covid-19), les unités de la Protection civile ont effectué, durant la même période, 48 opérations de sensibilisation à travers 13 wilayas (34 communes), rappelant aux citoyens la nécessité du respect des règles du confinement et de la distanciation sociale. Les mêmes unités ont effectué 92 opérations de désinfection générale à travers 13 wilaya (95 communes), qui ont touché l’ensemble des infrastructures et édifices publics et privés, selon la même source. La Protection civile a mobilisé pour les deux opérations, 580 agents, 53 ambulances et 78 engins d’incendie, ainsi qu’un dispositif de sécurité pour la couverture de 14 sites de confinement dans les wilayas d’Alger, Oran et de Constantine, ajoute la même source.

États-Unis : Des dizaines de sites de grands groupes affectés brièvement par une panne
Plusieurs dizaines de sites de grands groupes ont été affectés brièvement jeudi par une panne rencontrée par le fournisseur technique américain Akamai, qui a indiqué avoir rétabli son service. Vers 16H30 GMT, Akamai a annoncé, sur Twitter, avoir constaté une « perturbation » de son service aux clients, sans plus de précision. Au même moment, plusieurs grandes entreprises, notamment les compagnies aériennes américaines Southwest et Delta Air Lines, faisaient état de difficultés de connexion sur leurs sites et applications. Akamai fournit diverses prestations informatiques, notamment des services de cybersécurité et d’optimisation pour des sites internet, qui permettent justement, en théorie, de maintenir l’accès grâce, en partie, au cloud (informatique à distance). Un peu avant 17H00 GMT, Akamai a annoncé avoir remédié aux causes de cette panne. « Nous continuons à suivre l’évolution de la situation et pouvons confirmer que ceci n’est pas le résultat d’une cyberattaque sur la plateforme Akamai », a assuré le groupe. Le titre Akamai Technologies perdait 0,50% à 117 dollars sur le Nasdaq. Mi-juin, une panne mondiale avait déjà affecté environ 500 clients d’Akamai, privés de connexion à internet du fait d’un problème avec l’un des produits de sécurité de la société américaine.

Saisie de millions d’équipements médicaux contrefaits en Italie
Les forces de l’ordre italiennes ont annoncé jeudi la saisie de millions de dispositifs médicaux contrefaits provenant notamment de Chine, dont des masques et kits chirurgicaux, d’une valeur totale de plus de 11 millions d’euros. Une première opération de la police financière italienne a visé un grossiste de Florence, dans le centre du pays, qui détenait dans un immense entrepôt plus de 16 millions d’équipements médicaux avec un marquage CE contrefait ou sans marquage du tout, selon un communiqué. Parmi ces équipements figurent des masques chirurgicaux, des seringues, des aiguilles, des vêtements pour le personnel sanitaire et des kits chirurgicaux. Les plus de 650.000 masques chirurgicaux étaient tous dépourvus du marquage CE, de même que 659 kg de compléments alimentaires en poudre ainsi que 500.000 capsules de vitamines et d’acide hyaluronique. La valeur des objets saisis s’élève à environ huit millions d’euros. Dans une autre opération la police financière a saisi plus de 1,3 millions de masques chirurgicaux de type FFP2 et KN95, ces derniers disposant d’une certification chinoise et non européenne.
Tous ces masques, provenant de Chine, devaient être livrés à la Protection civile de Lombardie, région du nord, selon un second communiqué de la police précisant que la valeur des masques saisis est d’environ 3,2 millions d’euros.

Le train le plus rapide du monde fait ses débuts en Chine
Un train à sustentation magnétique ou «maglev», qui pourrait rouler à une vitesse de 600 km par heure, a fait ses débuts dans la ville chinoise de Qingdao (est), a rapporté la chaîne américaine CNN. Le train le plus rapide du monde semble «flotter» grâce à une force électromagnétique qui le fait glisser au-dessus des voies. Il est ainsi nommé «maglev», abrégé de lévitation magnétique. Le train, développé par la société CRRC, fournisseur chinois de matériel de chemin de fer, émet de faibles niveaux de pollution sonore et demande moins d’entretien que les autres trains à grande vitesse, selon Liang Jianying, vice-directeur général et ingénieur en chef de la CRRC Sifang.