Benchebla

JO 2020 (1re journée) : Fortunes diverses pour les athlètes algériens

Les athlètes algériens engagés samedi dans les épreuves des Jeux olympiques de Tokyo (23 juillet-8 août), ont connu des fortunes diverses, dont la meilleure performance est à mettre à l’actif du boxeur Abdelhafid Benchabla (91 kg), qui s’est qualifié aux huitièmes de finale du tournoi olympique.

Benchabla, dont c’est la 4e participation aux Jeux olympiques, a battu l’Ouzbek Tursonov Sanjar (4-1) et défiera en huitième de finale, prévu mardi (4h03, heure algériennes), le Russe Muslim adzhimagomedov qui boxe sous la bannière olympique. De son côté, le duo de rameurs Sid-Ali Boudina et Kamel Aït Daoud disputeront les repêchages de l’épreuve d’aviron deux de couple (poids léger), après avoir terminé à la 6e et dernière position de la 3e série avec un temps de 6:57.32. Le duo Boudina-Aït Daoud disputera les repêchages dimanche (2h10, heure algériennes) dans la série numéro 2 aux côtés des représentants du Venezuela, l’Ouzbékistan, la Pologne, l’Espagne et l’Inde. Les trois premiers de l’épreuve de repêchage se qualifieront pour les demi-finales A et B. En cyclisme, Azzedine Lagab et Hamza Mansouri, ont été contraints d’abandonner la course sur route, disputée samedi sur les pentes du mont Fuji sur une distance de 234 km. Les autres athlètes algériens engagés samedi, à savoir, l’escrimeur Akram Bounabi (sabre individuel), le pongiste Larbi Bouriah et la spécialiste du tir sportif Houda Chaabi (carabine 10m à air comprimé), ont tous été éliminés dès le premier tour de leurs disciplines respectives.
L’escrimeur, Akram Bounabi, a été éliminé dès le premier tour des épreuves du sabre individuel masculin des Jeux olympiques 2020 de Tokyo, samedi à la salle Makuhari. L’Algérien (21 ans) a été battu au tableau des 64 par le Japonais Streets Kaito 15 à 9. Dimanche, c’est au tour de l’Algérienne Meriem Mebarki de faire son entrée en lice dans les épreuves de fleuret individuel dames. Elle affrontera au tableau des 64 la Hongroise Pasztor Flora. Quatre escrimeurs algériens sont engagés aux Jeux olympiques de Tokyo (2 messieurs et 2 dames). Il s’agit d’Akram Bounabi et Kaouthar Mohamed-Belkebir au sabre, ainsi que Salim Haroui et Meriem Mebarki au fleuret.
Houda Chaabi a été éliminée des épreuves de Tir sportif (pistolet 10m à air comprimé) des Jeux olympiques 2020 de Tokyo, disputées samedi au stand de tir d’Asaka. L’Algérienne (35 ans) s’est classée à la 39e place, en récoltant 619.5 points à l’issue des six essais. Les huit premières sont qualifiées à la finale. Chaabi est la seule représentante algérienne dans cette spécialité aux JO de Tokyo.
Dimanche verra l’entrée en lice de trois athlètes algériens dans deux disciplines (escrime et boxe). Il s’agit de l’escrimeuse Meriem Mebarki dans le tableau 64 du fleuret féminin individuel, face à la Hongroise Flora Pasztor (1h00, heure algériennes) et de la boxeuse Roumaissa Boualem (51 kg) et son compatriote Mohamed Houmri (81 kg), qui défieront respectivement la Thaïlandaise, Jitpong Jutamas (5h30, algériennes) et le Vénézuélien Korbaj Barrera Nalek (12h12, algériennes). Pour rappel, 44 athlètes algériens sont engagés dans 14 disciplines aux Jeux olympiques (JO) de Tokyo.