Evasion

PRISON SIONISTE DE HAUTE SÉCURITÉ DE GILBOA : Évasion héroïque et spectaculaire de six Palestiniens

Six Palestiniens se sont évadés dans une opération héroïque hier, d’une prison de haute sécurité, de l’entité sioniste, a annoncé la police israélienne et les médias qui ont identifié les évadés comme étant des membres de groupes militants de la résistance du peuple palestinien.

Le porte-parole de la police de l’entité sioniste, Eli Levy, a déclaré à la radio israélienne Kan que « nous avons reçu dans la nuit» de dimanche à lundi un certain nombre de signalements de silhouettes suspectes dans des champs agricoles ainsi que de la part des services pénitentiaires, qui ont rapidement découvert que certains prisonniers n’étaient pas dans leur cellule et que six d’entre eux s’étaient échappés », D’après des informations de presse, les six héroïques palestiniens étaient détenus dans la même cellule et ont réussi, par leur plan minutieux de percer, sous le nez des gardiens israéliens, un tunnel pour fuir la prison de Gilboa, dans le nord-est d’Israël. Selon des médias dont El-la chaine libanaise El Mayadeen, les palestiniens en liberté depuis hier, seraient des membres de la résistance palestinienne, cinq du Djihad islamique et le sixième un ancien commandant des Brigades des martyrs d’Al Aqsa, dans la ville de Jénine, en Cisjordanie occupée. Il s’agit de Zakaria Al-Zubaidi, Munadal Yaqoub Nafi’at, Muhammad Qasim Areeda, Yaqoub Mahmoud Qadri, Ayham Fouad Kamamji, Mahmoud Abdullah Areeda. Il est à rappeler que des rapports d’associations palestiniennes de soutien aux détenus dans les geôles de l’entité sioniste et des documents d’organisations de défense des droits de l’homme indiquent que « les forces d’occupation israéliennes ont arrêté 5 426 Palestiniens, depuis le début de cette année  jusqu’au 30 juin dernier ». Les rédacteurs des dits rapports ont fait savoir aussi dans un rapport « que 854 enfants et 107 femmes étaient parmi les détenus » et que les autorités d’occupation, est-il précisé «  avaient émis 680 ordres de détention administrative, dont 312 nouveaux ». En juin dernier, selon la même source , les autorités d’occupation israéliennes « ont arrêté 615 palestiniens, dont 92 enfants et 24 femmes , tandis que le nombre d’ordres de détention administrative atteignait 100, dont 65 nouveaux et 35 renouvelés ». Aussi depuis le début de l’année en cours Jusqu’à 30 juin dernier, il est indiqué que «  4850 personnes ont été arrêtées dont 43 femmes, tandis que le nombre d’enfants et les mineurs détenus dans les prisons de l’occupation ont atteint environ 225, et le nombre de détenus administratifs 540 ». Les rapports font état « d’un taux d’arrestations le plus élevé enregistré en mai dernier avec 3100 arrestations », tandis est-il précisé « la ville de d’El-Qods se classait au premier rang des villes du taux d’arrestations le plus élevé, depuis le début de l’année jusqu’en juin dernier , avec 1699 détenus, dont 83 femmes et 394 enfants ».
Karima B.