Logements

PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE GÉNÉRALE DU GOUVERNEMENT : L’Habitat en « opération séduction » à l’APN

L’Assemblée populaire nationale reprend, aujourd’hui, ses travaux en séance plénière consacrée au débat sur la Déclaration de politique générale du Gouvernement qui sera présentée par le Premier ministre, Aimène Benabderrahmane, selon un communiqué de la Chambre basse du Parlement national. Dans le document du gouvernement, le secteur de l’Habitat, dirigé par le Mohamed Tarek Belaribi, entre autres, est d’une grande importance car en rapport direct avec la vie décente de la population et son confort. Le document portant cette déclaration fait état, dans le chapitre réservé à ce secteur, d’une « baisse significative » du taux d’occupation des logements en passant de 5,5 habitants/logt en 2000 à 4,4 en 2021. Les projections pour fin 2024 évoquaient une réduction de ce taux à 4,18. Le taux d’occupation de logements est un indicateur de confort pour mesurer les efforts consentis par l’Etat en matière de satisfaction des besoins en logements. S’agissant des logements déjà livrés, le document parle de 500.000 unités, tous segments confondus, attribuées entre octobre 2021 et juin 2022. Il est aussi question d’éradiquer le bidonville et la résorption de l’habitat précaire notamment dans les régions sud du pays et les Hauts-Plateaux. Un programme est lancé dans ce sens à en croire le document. Pour rappel, le ministère de l’Habitat a annoncé, récemment, le lancement d’une vaste opération de distribution de logements, à l’occasion du 68e anniversaire du déclenchement de la guerre de libération nationale, soit le 1 novembre prochain. Selon ce département 29 671 logements seront distribués le mois de novembre prochain. Il est aussi prévu, la remise de 30.000 décisions de pré-affectation en faveur des souscripteurs aux projets de logements AADL. Autre volet relatif au secteur visant sa modernisation en matière de gestion il s’agit de la numérisation. Il est ainsi rappelé, dans le texte, la création du comité de pilotage de la numérisation du secteur et montage d’un datacenter. Ce dernier appelé également centre de données, est une infrastructure composée d’un réseau d’ordinateurs et d’espaces de stockage. Il permet aux entreprises de s’organiser, traiter, stocker et entreposer de grandes quantités de données d’où son intérêt pour une gestion efficace de l’entreprise. Il est aussi question rapporte, le document, de moderniser le site web et la mise en place d’un portail web des services en ligne. Le document a rappelé, également la création des plateformes numériques e-Certif (traitement des demandes de qualification et de classification professionnelles des entreprises de réalisation, dont 6.868 dossiers ont été traités en ligne), eHousing (Suivi et gestion des projets de construction) et ePermis (Demande de permis de construire en ligne ». Il faut noter également que le ministre Belaribi s’intéresse aussi à la qualité des logements à construire à l’avenir. Dans une récente déclaration à la presse au terme d’une réunion avec des cadres et responsables du secteur, consacrée à l’évaluation des projets AADL, M. Belaribi avait indiqué avoir donné des instructions à la Direction générale et aux directeurs régionaux de l’Agence nationale pour l’amélioration et le développement du logement (AADL), pour la création de commissions ad hoc chargées de contrôler la qualité des logements. Il avait alors affirmé que son département ministériel aspire à distribuer « des logements de qualité ».
Brahim Oubellil