Lac des Oiseaux

Lac des Oiseaux (El-Tarf) : Des mesures pour prévenir la grippe aviaire

L’Assemblée populaire communale (APC) du Lac des Oiseaux (30km à l’ouest d’El Tarf) a instruit les aviculteurs activant à proximité des zones humides et plans d’eau de prendre les mesures nécessaires en vue d’isoler les oiseaux migrateurs pour prévenir la grippe aviaire, a-t-on appris jeudi auprès de cette collectivité locale.

Dans le souci de préserver la santé publique, les services de l’APC du Lac des Oiseaux ont donné des instructions portant regroupement des volailles dans des endroits fermés et les isoler avec des clôtures pour éviter le contact direct avec les oiseaux migrateurs qui affluent dans la région en ce début d’automne et avec l’arrivée de l’hiver afin d’éviter toute éventuelle propagation du virus de la grippe aviaire dans cette collectivité locale, a indiqué à l’APS le président de l’APC Badreddine Djilani. Ces mesures ont été prises sur la base d’une instruction interministérielle n 11439 en date du 16 octobre dernier portant application d’un nombre de mesures pratiques, outre donner des conseils préventifs aux habitants, notamment ceux issus des zones humides, les sensibilisant sur les dangers que peuvent propager les oiseaux migrateurs, notamment la grippe aviaire que ces volatiles transmettent d’un pays à un autre et d’une région à une autre, a ajouté l’édile. La commune du Lac des Oiseaux dispose de nombreuses zones humides abritant plusieurs espèces d’oiseaux migrateurs et malgré le nombre important de ces volatiles aucun cas de grippe aviaire n’a été signalé, a souligné le responsable de l’APC tout en mettant l’accent sur l’impératif de prendre des mesures préventives. M. Djilani a rappelé, dans ce cadre, que le bureau santé et hygiène de la commune, de concert avec l’inspection vétérinaire, œuvrent à une consultation aléatoire des oiseaux locaux et oiseaux migrateurs de façon cyclique pour veiller et s’assurer à ce qu’il n’y ait aucune maladie épidémiologique. Il a instruit de signaler et notifier toute suspicion s’agissant d’éventuel constat de symptômes de grippe sur les volatiles en informant les services vétérinaires locaux. Pour rappel, la commune du Lac des Oiseaux, située à 45km du Parc national Tonga d’El Kala, est un lac classé réserve naturelle qui s’étend sur 120 hectares durant la saison hivernale et 70 hectares durant la période de sécheresse.
Cette zone humide est la destination privilégiée dès dizaines de milliers d’oiseaux migrateurs.