Ghoulam

Il a porté le brassard de capitaine pour sa dernière avec le club du sud d’Italie : Ghoulam fait ses adieux à Naples

L’international algérien, Faouzi Ghoulam, a été honoré en lui confiant le brassard de capitaine lors de sa dernière apparition avec l’équipe du sud de l’Italie, Naples, où il compte plus de 200 matchs avec à la clé deux Coupes d’Italie et une Super Coupe.
Mais la longue expérience du latéral gauche avec Naples est répartie sur deux périodes. Au cours de la première, qui était florissante, l’ancien stéphanois constituait un élément clé de l’effectif de son équipe où il était arrivé jeune avec une marge de progression importante. Et c’est ce qui s’était produit du reste.
Mais la seconde fut décevante, pendant laquelle la carrière du joueur a tourné au cauchemar, à cause notamment d’une maudite blessure qui l’a détruit. La preuve, à chaque fois qu’il parvient à retrouver les terrains après une longue absence, il rechute pour s’éloigner à nouveau des terrains et pour une autre longue période.
Il faut dire que son rival pour le poste d’arrière gauche dans son équipe n’a jamais été meilleur que lui, et le niveau entre eux est absolument incomparable d’un point de vue technique, mais la différence est que son concurrent était toujours prêt et jouait régulièrement, alors que Ghoulam passait la plupart de son temps à l’infirmerie.
Pour son dernier match sous les couleurs de Naples, Ghoulam a quitté les siens sur une bonne note, étant donné que son équipe l’a emporté contre Spezia en clôture du championnat d’Italie.
À présent, les interrogations vont bon train au sujet de l’avenir de Ghoulam, qui reste parmi les meilleurs arrières gauches qui sont passés par la sélection nationale. Certaines informations ont laissé entendre qu’il comptait mettre un terme à sa carrière footballistique à cause de ses blessures à répétition, alors que d’autres n’écartent pas l’hypothèse de le voir à nouveau sur les terrains des stades français.
H. S.