ADE

Contrôle de la qualité de l’eau à Souk-Ahras : L’Algérienne des eaux se dote de nouveaux équipements

L’unité de Souk Ahras de l’Algérienne des eaux (ADE) s’est dotée de plusieurs équipements pour le contrôle de la qualité des eaux, a-t-on appris, lundi, de son directeur, Ibrahim Khezani.

«Ces équipements font partie d’un lot qu’avait acquis la direction générale de l’ADE au profit des laboratoires de ses unités de production et distribution de l’eau potable à travers le territoire national», a fait savoir le responsable dans une déclaration à l’APS. Il a par ailleurs révélé que des sessions de formation à destination des cadres de cet établissement seront «prochainement» organisées afin d’assurer une utilisation maximale de ces équipements et de veiller au respect des exigences de qualité pour l’eau distribuée au citoyen. Les efforts de tous les responsables de l’ADE convergent vers la nécessité de réponde rapidement et efficacement aux besoins des clients et de leur fournir un service public AEP de qualité, a affirmé Khezani avant de mettre en avant à ce propos l’importance du recouvrement des créances dans l’amélioration de la qualité des prestations délivrées. De son côté, la chargée de communication de l’ADE-Souk Ahras, Nabila Lamouchi a expliqué que le laboratoire d’analyses de cette unité est dirigé par neuf cadres universitaires spécialement formés dans ce domaine et qui sont répartis à travers trois annexes implantés au chef-lieu de wilaya et dans les communes de Sedrata et Taoura. Ainsi pour s’assurer de la qualité de l’eau potable, des échantillons sont quotidiennement prélevés de 37 puits profonds et 100 réservoirs d’eau mais aussi à partir du robinet pour atteindre 17 analyses effectuées/ jour, a-t-elle révélé.