Chengriha

CHENGRIHA À LA 9E CONFÉRENCE SUR LA SÉCURITÉ INTERNATIONALE : Les défis sécuritaires de l’heure en débat à Moscou

Le général de corps d’Armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, en visite officielle en Russie, depuis lundi, sur invitation du général d’armée Choigou Serguei Koujouguévitch, ministre de la Défense de la Fédération de Russie, prend part depuis hier, à la 9ème Conférence sur la Sécurité internationale qu’organise la Fédération de Russie, et qui prendra fin, demain, jeudi.

Cette conférence, dont l’importance n’est pas à souligner, intervient à l’occasion du 70e anniversaire de la Direction principale de la coopération militaire internationale. Prévue en 2020, cette conférence a été reportée à 2021 en raison de la pandémie de Covid -19.
À l’ordre du jour de cette conférence, des questions et des « des problèmes qui sont de la plus grande importance dans la formation d’opinions sur la sécurité mondiale et régionale », selon un site d’information spécialisé sur la défense russe. Les participants dont plusieurs ministres invités par les autorités russes aborderont également des sujets portant sur les menaces et les défis actuels de sécurité en Europe, en Asie, en Afrique et en Amérique latine, la cybersécurité et la lutte contre la désinformation. Mais aussi la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus, la coopération militaire et technique et la transparence des activités militaires. La conférence regroupe près de 600 participants venant de plus de 100 pays en sus de ministres de la Défense de plus de 35 États.
Pour rappel, cette conférence annuelle de haut niveau, qui se tient à Moscou depuis 2012, a rassemblé en 2019 plus de 1000 participants dont 40 ministres de la Défense, des généraux et hauts gradés, des représentants gouvernementaux, d’organisations internationales et non gouvernementales, venus de 111 pays. La conférence avait abordé l’amélioration du contrôle des armes en circulation, de la situation sécuritaire au Moyen-Orient et notamment en Syrie. Mais aussi la coopération sécuritaire en Asie, en Afrique et en Amérique latine.
Depuis l’initiative de cette conférence par la Russie, les débats et l’ordre du jour ont régulièrement porté, selon des experts russes, sur des thèmes d’importance exigeant des analyses pertinentes et équilibrées. Un thème d’importance est évoqué régulièrement lors des conférences de Moscou : La lutte contre le terrorisme en tant que menace principale à la sécurité et à la stabilité globale et régionale. Au côté des approches sur la résolution politique et diplomatique de nombreux conflits, en particulier au Proche-Orient et en Afrique du Nord», avait souligné le président russe, Vladimir Poutine, lors de l’ouverture de la dernière conférence. Il avait indiqué que plusieurs autres défis doivent retenir l’attention et notamment des foyers de tension au Proche-Orient et en en Afrique. En marge de sa participation à la conférence, Chengriha abordera avec ses interlocuteurs, la coopération bilatérale dans le cadre de la relation stratégique Alger-Moscou.
M. Bendib