blida foncier

Boumerdès : Prés de 4000 dossiers d’nvestissement en attente d’un foncier

Quelque 3 990 dossiers d’investissement, introduits auprès du Comité d’assistance à la localisation et à la promotion des investissements et de la régulation du foncier (CALPIREF), jusqu’à fin 2020, sont en attente de traitement pour une implantation sur une assiette foncière à l’intérieur ou hors zones d’activités dans la wilaya de Boumerdès, a-t-on appris, lundi, auprès du directeur de l’industrie et des mines (DIM).

Le DIM, Nadjib Achouri, a indiqué, à l’APS, que « ce nombre de dossiers atteste de l’attractivité de la wilaya, en matière d’investissement », signalant que ces projets, dont le coût est estimé à plus de 2 000 milliards de DA, prévoient la création, une fois en activité, de plus de 300 000 emplois directs et indirects. Ces projets ont été formulés dans les domaines de la sidérurgie, les industries papetières, de bois, la chimie, le plastique, l’agroalimentaire, le tissage, et la transformation du cuir, entre autres. Dans le but d’implanter ces investissement, la DIM est entrain d’ »examiner ces demandes pour les prendre en charge progressivement, selon l’importance et le sérieux de chaque projet, au vue du déficit accusé en foncier industriel », a souligné le même responsable. Il a cité parmi les procédures entreprises pour faire face aux besoins croissants en foncier industriel exprimé à Boumerdes, « le lancement d’opérations pour l’assainissement du foncier affecté aux investisseurs ». A cela s’ajoute, a-t-il dit, la création de cinq nouvelles zones d’activités et de grands pôles d’investissement sur une superficie globale de 240 ha, selon une stratégie visant « la valorisation des spécificités propres à chaque région de la wilaya », a affirmé M. Achouri. Jusqu’à la fin décembre 2020, Le CALPIREF a agréé l’implantation de 821 autres dossiers d’investissement sur une superficie de 681 ha au niveau de différentes zones d’activités de la wilaya.