17.9 C
Alger
26 février 2024
lecourrier-dalgerie.com
À LA UNE

ALORS QUE D’AUTRES « NORMALISATEURS » (LA JORDANIE ET LE BAHREÏN) PROTESTENT UN TANTINET CONTRE L’ENTITÉ SIONISTE : Le Maroc sur la corde raide

Pour répondre aux appels incessants des marocains qui réclament la rupture des relations diplomatiques du Royaume avec l’entité sioniste, le commandeur des croyants, par la voix de son valet et accessoirement chef de la diplomatie, a pondu un communiqué où il a tenté l’exercice du funambule pour ne pas froisser ses alliés les sionistes et pour tenter de faire baisser la pression populaire en réaffirmant son supposé soutien à la cause palestinienne.
Le comique dans le communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger est sa chute, ou sa conclusion par  laquelle son rédacteur a voulu dédouaner ses maîtres tout en voulant dénoncer l’incapacité de la communauté internationale à faire cesser le génocide que vivent les Palestiniens. « Le ministère a  aussi souligné que le Maroc ne peut qu’exprimer son regret et sa déception face à l’inaction de la communauté internationale, à la non prise, par le Conseil de sécurité, de ses responsabilités et à l’incapacité des pays influents de mettre un terme à cette situation catastrophique ». Rien que ça ! Comme si le Maroc de sa majesté a fait le forcing pour tenter de faire cesser l’agression contre Ghaza. Il faut rappeler, dans ce cadre, que le Premier ministre marocain et son chef de la diplomatie, Bourita, s’étaient empressés, quelques heures après l’héroïque opération du Hamas, de condamner l’action et d’adresser leurs condoléances et de réitérer leur soutien aux responsables israéliens. Qu’est ce qui a fait sortir M6 de son soutien indéfectible à l’entité sioniste pour se découvrir une sympathie pour les Palestiniens et une solidarité avec leur droit d’avoir un pays aux frontières reconnues avec comme capitale El-Qods occupée ?  Il faut savoir que cette sortie est le résultat du front anti normalisation qui a multiplié, ces derniers jours, ses actions au Maroc. La normalisation n’a attiré que des malheurs à de nombreuses familles marocaines. Il y a quelques jours, un  tribunal marocain avait donné gain de cause à un israélien qui avait introduit une plainte contre des familles marocaines au motif qu’elles occupaient un terrain qui lui appartient. La décision a été traité avec célérité et l’appel a été liquidé en deux temps trois mouvements ; ce qui a permis à la police de sa majesté de  chasser 500 familles de leurs habitations et de les démolir, une image sortie tout droit du film des exactions de colons juifs dans les territoires occupés. Cette information, largement relayée par les canaux du front anti normalisation a suscité de la colère au Maroc et poussé de nombreux sujets du commandeur des croyants à sortir dans la rue pour exiger la rupture des relations diplomatiques avec l’entité sioniste. Le communiqué du ministère marocain des Affaires étrangères est un rappel de faits qui ne représentent en réalité aucun soutien à la cause palestinienne. Et la dépêche  de l’agence marocaine MAP qui a repris une interview avec Saïd Ida Hassan son ancien chef de bureau à Madrid et analyste patenté au service du Makhzen traduit le « ronronnement » du palais et son gouvernement qui réaffirme que le droit du peuple palestinien à disposer d’un État, une évidence assumé même parmi les partisans d’Israël, et qui rappelle que M6 est le président du Comité El-Qods, un comité qu’il a paralysé depuis qu’il en a pris les commandes. La dépêche indique que Saïd Ida Hassan a rappelé que le Maroc, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Président du Comité El-Qods, n’a jamais cessé de défendre le droit du peuple palestinien d’établir son État indépendant avec El-Qods comme capitale et que le Royaume n’a jamais cessé de soutenir, depuis des décennies, la solution à deux États comme solution durable au conflit du Moyen Orient. Cela s’appelle en politique forcer des portes ouvertes. En réalité, en signant les accords Abraham, le Maroc s’est délié de la proposition de la Ligue arabe prévoyant un état palestinien dans les frontières du 4 juin 1967 et avec comme capitale El-Qods. M6 n’a pas voulu, car n’ayant pas le courage et surtout plus la liberté depuis qu’il a normalisé ses relations avec l’entité sioniste, de rappeler de Tel Aviv son ambassadeur ou de dénoncer ces accords. Azoulay le tient bien et il n’osera jamais franchir le pas de se rebeller contre les ordres qu’il lui intime. A-t-il eu au moins le courage de rappeler, du moins pour concertation, son ambassadeur à Tel-Aviv comme l’ont fait d’autres pays qui ont normalisé leurs relations avec Israël à l’instar de la Jordanie ou le Bahreïn ? M6 est en train de ruser et cela ne fera que renforcer la détermination du front anti normalisation qui ne compte pas rester les bras croisés face aux atermoiements du gouvernement du royaume. Et au moment où l’opposition à la guerre contre Ghaza commence à gagner même certains pays qui avaient soutenu, dans un premier temps, Israël, le Maroc fait comme si les faits ne l’interpellent pas et continue de foncer tête baissée dans sa logique de soumission à l’ordre de l’oncle Sam et à l’ordre sioniste.
Slimane B.      

Related posts

LE PRÉSIDENT À LA CLÔTURE DES JOURNÉES DE L’ENTREPRENEURIAT : « Nous sommes confiants en l’avenir »

Redaction

FORUM DU COURRIER D’ALGÉRIE, DÉCRYPTAGE DE L’EXPERT ABDELMALEK SERRAI, SUR LA RELANCE ÉCONOMIQUE EN ALGÉRIE : « Il faut débureaucratiser pour capter les IDE »

courrier

ASSASSINAT DU VICE-PDT DU BUREAU POLITIQUE DU HAMAS : L’entité sioniste confirme sa nature terroriste

Redaction

SON CHEF ABDELALI HASSANI CHÉRIF EN TOURNÉE À L’OUEST : « Le MSP est un parti novembriste »

Redaction

ABDERRAHIM EL-MANOUZI : Ce barbouze du Makhzen jugé en Hollande 

Redaction

ALGÉRIE – INDONÉSIE : Les détenteurs de passeports diplomatiques et de service exemptés de visa

Redaction