Trois individus arrêtés à Alger pour falsification d’ordonnance médicale

Les services de la Sûreté de wilaya d’Alger ont arrêté trois (3) individus pour faux et usage de faux dans une ordonnance médicale en vue d’obtenir des psychotropes à des fins de trafic, a indiqué, lundi, un communiqué des services de police de la circonscription administrative de Bir Mourad Raïs. L’enquête a débuté avec la plainte d’un psychiatre suite à l’appel téléphonique d’un pharmacien lui faisant part de la présence d’un individu à la pharmacie muni d’une ordonnance médicale suspecte sur laquelle figure son cachet pour l’obtention de médicaments psychotropes. Arrêté après que le pharmacien lui ait demandé de revenir, le mis en cause a été arrêté et soumis à une fouille corporelle qui a permis de trouver en sa possession la prescription médicale objet de la plainte. Le suspect a été, par la suite, transféré au siège de la police pour interrogatoire et a fini par avouer qu’il avait reçu l’ordonnance médicale d’un ami avec lequel il avait convenu de partager le produit acheté. Les investigations ont permis d’identifier le 2e suspect qui s’est avéré être un repris de justice. Confronté, après son arrestation, il a avoué avoir acheté l’ordonnance médicale moyennant la somme de 2 000 DA auprès d’un ami à lui qui a été, par la suite, arrêté. Après finalisation de la procédure légale, les mis en cause ont été déférés devant les juridictions compétentes, conclut le communiqué.

Cuba : Décès d’une des trois survivantes du crash aérien
L’une des trois survivantes du crash aérien survenu vendredi à La Havane est décédée lundi à l’hôpital, a annoncé le ministère cubain de la Santé, portant à 111 morts le bilan de la catastrophe aérienne, la plus meurtrière sur l’île depuis près de 30 ans. La jeune femme, âgée de 23 ans, « se trouvait dans un état extrêmement critique qu’il n’a pas été possible d’inverser » en dépit des efforts des médecins, a indiqué le ministère dans un communiqué lu à la télévision nationale. Les deux autres survivantes sont toujours hospitalisées dans un état grave. Le pronostic vital de deux des trois survivantes de l’accident d’avion qui a fait 110 morts vendredi à La Havane avait régressé au stade de « défavorable » comme précédemment annoncé par les responsables de l’hôpital où elles sont soignées.

Espagne : 217 migrants secourus en mer en une seule journée
Les services de sauvetage en mer espagnols ont annoncé avoir secouru, au cours de la seule journée de lundi, 217 migrants dont un bébé, qui tentaient de gagner l’Espagne à bord de 10 embarcations parties d’Afrique. Les migrants essayaient de traverser le détroit de Gibraltar ou la partie la plus occidentale de la Méditerranée, selon les différentes informations publiées tout au long de la journée sur Twitter par l’établissement public espagnol Salvamento maritimo. Parmi eux figuraient au moins 24 femmes et un bébé. à bord de l’une de ces embarcations précaires, les sauveteurs ont trouvé 55 personnes, qu’ils ont transportées jusqu’à Almeria en Andalousie. Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), au total, 635 personnes sont mortes ou ont disparu dans l’ensemble de la Méditerranée depuis janvier. Au moins 217 ont péri en passant par l’ouest de la Méditerranée, selon un bilan au 21 mai de l’OIM. L’Espagne est restée en 2017 la troisième porte d’entrée en Europe des migrants via la Méditerranée, après l’Italie et la Grèce. La semaine dernière, l’Association pour les droits humains d’Andalousie (APDHA) avait assuré dans un communiqué: «depuis le début de l’année, le nombre de personnes mortes en tentant de gagner l’Espagne a augmenté de 150%».

Un groupe de trafiquants de drogue tombe à Alger
Les services de la Sûreté de wilaya d’Alger à Hussein Dey ont démantelé un groupe de trafiquants de drogue et de comprimés psychotropes composé de 10 individus et ont saisi, en outre, 10kg de cannabis, a indiqué un communiqué de ces services. Les services de Sûreté de la circonscription administrative d’Hussein Dey ont arrêté les 10 mis en cause et saisi 10kg de cannabis, un montant de 110 millions de centimes, 13 téléphones portables, des armes blanches et une balance électronique, a précisé le communiqué. L’enquête a été diligentée suite à des informations parvenues aux services de Sûreté faisant état de deux frères qui font dans le trafic de drogue et de psychotropes au niveau de leur lieu de résidence. Un mandat de perquisition a été délivré par le procureur de la République territorialement compétent, a ajouté la source. La perquisition du domicile a donné lieu à la découverte et à la saisie de 9Kg de cannabis et une somme d’argent de 52 millions de centimes dans la chambre de l’un des mis en cause, ainsi qu’un (1) kg de cannabis, 50 comprimés psychotropes, une somme de 55 millions de centimes, des armes blanches et une balance électronique dans la chambre du deuxième, a ajouté la même source. L’opération s’est soldée par l’arrestation d’un nombre de mis en cause se trouvant sur les lieux.

La CNL et la CNEP pour faciliter le paiement des créances des entreprises
Le directeur général de la Caisse nationale du Logement (CNL), Ahmed Belayat, et le directeur général de la Caisse nationale d’épargne et de prévoyance (CNEP Banque), Rachid Metref, ont signé lundi à Alger une convention pour faciliter le paiement des créances des entreprises de réalisation et des bureaux d’études. La signature a eu lieu en marge du lancement du nouveau site électronique pour le paiement à distance des créances des entreprises de réalisation et des bureaux d’études, en présence du ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar. Elle permettra d’éviter tout problème administratif et financier pouvant surgir entre les promoteurs immobiliers, les entreprises de réalisation, les citoyens et l’administration et d’en finir avec les entraves rencontrées par certains projets de la formule de la location-vente depuis 2002. La convention prévoit des facilités pour les citoyens éligibles à la contraction de crédits auprès des banques pour le paiement d’un logement promotionnel aidé. La CNEP Banque est la première banque à signer une telle convention avec la CNL.

Un puma tue un cycliste et en blesse un autre à Washington
Un puma a tué samedi un cycliste et en a grièvement blessé un autre dans l’état de Washington entrainant l’ouverture d’une enquête annoncée lundi par les autorités locales. L’attaque mortelle est la première par un puma en près de 100 ans dans cet état de l’ouest des Etats-Unis. Les autorités ont expliqué que l’animal, un mâle « émacié » âgé de trois ans, s’était jeté sur les deux cyclistes après les avoir suivis. Il a été abattu après l’incident. Il pesait 45 kilos quand il aurait dû en peser vingt de plus. Des analyses vont être effectuées sur son cerveau pour déterminer s’il était malade, a indiqué Alan Myers, un responsable du ministère de la Faune et la Flore de l’état, au Seattle Times. Le cycliste ayant survécu à l’attaque, a déclaré aux autorités que son ami et lui faisaient du vélo sur un sentier isolé des montagnes Cascade quand ils ont remarqué que le puma les suivait.

Sud du Pakistan: des dizaines de morts attribuées à la canicule
Des dizaines de personnes sont mortes ces derniers jours à Karachi, la plus grande ville du Pakistan, où sévit une canicule avec des températures atteignant 42°C mardi, a-t-on appris auprès d’une ONG gérant des morgues. « Nous avons reçu 180 cadavres ces quatre derniers jours, ce qui est plus du double de la normale », a déclaré Faisal Edhi, qui dirige Edhi, la plus grande association caritative pakistanaise, active dans les services de santé, et gérant des morgues et des flottes d’ambulances. « La plupart de ces morts subites sont liées par les proches à la canicule, ce que nous ne pouvons vérifier indépendamment », a-t-il poursuivi. Le gouvernement de la province de Sindh, dont Karachi est la capitale, a cependant vivement contesté ces chiffres, son directeur de l’Autorité de gestion des catastrophes Muhammad Ali Shaikh affirmant à l’AFP que « seule une victime d’insolation avait jusqu’ici été signalée ». Aamir Habib, un habitant du quartier de Korangi, dont le frère a été amené d’urgence à l’hôpital après s’être effondré à son travail, a de son côté expliqué à l’AFP que « les médecins ont attribué sa mort à un coup de chaleur ». L’épisode de canicule frappant Karachi, mégalopole portuaire de plus de 15 millions d’habitants, coïncide avec le ramadhan, démarré jeudi au Pakistan, mois pendant lequel des millions de musulmans dévots s’abstiennent de boire et de manger du lever au coucher du soleil.