12.9 C
Alger
3 mars 2024
lecourrier-dalgerie.com
Spor

Sofiane Hanni et Rachid Ghezzal frappent aux portes des Verts

S’il y a un joueur qui affiche bien ses ambitions depuis quelque temps dans l’espoir d’être convoqué en équipe nationale, c’est bien Sofiane Hanni, le milieu offensif algérien de Malines, club pensionnaire de la première division belge. Ce meneur de jeu qui avait débuté sa carrière professionnelle, il y a de cela trois saisons, à Nantes, est en train tout simplement de monter en puissance. Le week-end dernier, il a été de nouveau l’artisan de la victoire de son équipe en championnat après avoir marqué l’un des trois buts de Malines, vainqueur sur le score de 3-2. Une semaine auparavant, cet élément âgé de 24 ans avait offert un précieux succès aux siens en marquant le but de la victoire contre Lierse où évolue son compatriote, Ramy Bensebaïni, le défenseur central dont on dit beaucoup de bien et qui est pressenti pour rejoindre les rangs de la sélection nationale dans un futur proche. Justement, Hanni avait profité de l’intérêt accordé à Bensebaïni par le staff technique national pour briller dans ce match, après avoir eu vent de la présence de l’entraîneur national, Christian Gourcuff, dans les tribunes pour superviser le joueur formé au Paradou AC. Cela a boosté au plus haut point l’ex-joueur de Kaisaryspor en Turquie, et l’a poussé à présenter une belle copie par laquelle il espérait taper dans l’œil du sélectionneur. D’ailleurs, Hanni n’a pas caché, dans des déclarations de presse, son souhait d’avoir une chance de porter les couleurs nationales.
Et en portant à cinq son capital buts en championnat belge, ce jeune milieu offensif présente une autre solution pour le coach national au milieu de terrain offensif axial où Yacine Brahimi est aligné, mais qu’il trouve beaucoup de peines pour tenir ce rôle, préférant plutôt évoluer sur le coté gauche de l’attaque.

Leur jeune âge, un atout supplémentaire
Il faut dire que Hanni n’est pas le seul joueur qui frappe aux portes de la sélection nationale. Rachid Ghezzal, le jeune milieu offensif de Lyon lui aussi est en train de marquer des points avec le leader du championnat de France.
Longtemps éloigné des terrains à cause d’une méchante blessure, le frère cadet de l’ex-international algérien, Abdelkader Ghezzal, a longtemps galéré avant que le travail poussé qu’il a réalisé après son rétablissement ne donne ses fruits. Depuis quelques semaines, ce jeune de 20 ans est en train d’enchaîner les matchs. Mieux, son entraîneur n’hésite pas à le titulariser à la place de l’expérimenté, Yohan Gourcuff, le fils du sélectionneur d’Algérie, comme ça été le cas samedi dernier lors du déplacement à Lille. Et s’ils sont nombreux à se focaliser sur Nabil Fekir, qui laisse planer le suspense à propos de son avenir international, certains conseillent de se tourner plutôt vers Ghezzal et lui accorder un tant soit peu d’intérêt, lui qui n’avait pas mis du temps pour déclarer sa flamme pour l’équipe algérienne.
Le fait que Gourcuff connaisse assez bien le championnat français et le suit de très près pourrait être un atout pour Rachid afin de réaliser son rêve d’enfance, celui de porter les couleurs de son pays d’origine, comme l’avait fait du reste son frère aîné, Abdelkader.
Hakim S.

Related posts

AG extraordinaire de la FAF : Adoption à la majorité d’un nouveau système de compétition de la Ligue 1

courrier

Il prend les rênes du modeste Gimnasia La Plata : Le retour de Maradona secoue le football argentin

courrier

Coupe d’Algérie : L’USM Bel-Abbès veut assurer son maintien avant la finale

courrier

Djamel Mesbah : «Nous devons garder la tête haute»

courrier

Djamel Belmadi : «Belaïli pouvait facilement jouer à Tottenham ou à l’Atlético»

courrier

Nabil Neghiz, entraîneur du MC Alger : «Si je ne décroche pas le podium à la fin de la saison, je partirai»

courrier

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.