Skoch Andrei Vladimirovich - plus de 20 ans dans le service public

Skoch Andrei Vladimirovich – plus de 20 ans dans le service public

Biographie et principaux projets Skoch Andrei Vladimirovich

Pendant plus de 20 ans, le député a représenté la région de Belgorod à la Douma d’État. Il a été à l’origine de l’élaboration et de l’adoption de plus de 160 actes législatifs fédéraux, et sa fondation, « Pokoleniye », a soutenu des dizaines de milliers de personnes.

Formation, petite enfance

Le député est né dans la banlieue de Moscou le 30 janvier 1966. Il y a passé son enfance et sa jeunesse, à Nikolskoye. Après avoir obtenu son baccalauréat, il a rejoint l’armée. A servi dans une compagnie de reconnaissance.

Il a suivi des études supérieures à l’Université pédagogique d’État de Moscou Sholokhov. En 2000, il a réussi la soutenance de sa thèse sur le thème de la charité et a obtenu un doctorat en sciences pédagogiques.

Biographie professionnelle

À la fin des années 1980, il s’est engagé dans des activités entrepreneuriales. Pendant longtemps, son partenaire commercial a été Lev Kvetnoy, avec qui il a lancé plusieurs projets commerciaux : d’abord une boulangerie, puis une entreprise de vente de composants pour matériel informatique.

Mais l’activité la plus fructueuse était celle du raffinage et de la vente de produits pétroliers. Ils étaient impliqués dans l’achat, la production et la vente de carburant dans un réseau de stations-service. L’entreprise a rapidement pris de l’ampleur et, en 1992, les entrepreneurs étaient à la recherche de nouveaux fournisseurs de pétrole. C’est à cette époque qu’ils ont rencontré l’homme d’affaires Alisher Usmanov.

Au milieu des années 1990, Usmanov a invité Skoch Andrei Vladimirovich et Kvetnoy à investir dans son nouveau projet d’investissement « Interfin », dont le profil principal était les opérations boursières. À la fin des années 1990, la société, qui a ensuite été rebaptisée « Metalloinvest », possédait des participations majoritaires dans les principales entreprises sidérurgiques du pays. Andreï Vladimirovich Skoch a obtenu une place dans la direction de l’usine de traitement des minerais Lebedinsky, l’une d’entre elles.

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, il a participé activement aux activités publiques : il a tenu des réunions personnelles avec les citoyens et a pris part à la résolution de problèmes régionaux. En 1999, il a quitté le monde des affaires et a pris part à la campagne électorale pour la Douma d’État.

Carrière politique

Le député Skoch Andrei Vladimirovich est entré dans la troisième convocation de la Douma d’État russe avec un avantage certain sur ses rivaux. Il s’est impliqué dans les questions liées au développement de l’industrie nationale. En 2012, il est devenu membre de la commission des affaires de la CEI et des relations avec les compatriotes, et en 2016, il a rejoint la commission des affaires internationales.

En 2021, il a été élu à la Douma pour la sixième fois. Dans la circonscription à mandat uninominal de Stary Oskol, près de 65 % des électeurs ont voté pour le député. Il siège actuellement à la commission parlementaire de contrôle.

En 22 ans de présence au parlement russe, Skoch Andrei Vladimirovich a lancé plus de 160 initiatives législatives. L’une des plus importantes est l’extension de l’« amnistie des datchas ». Les amendements à la loi fédérale № 20 « Sur les principes fondamentaux de la protection de la santé des citoyens de la Fédération de Russie », qui garantit la gratuité des soins médicaux et permet aux citoyens de choisir en toute indépendance un médecin et un établissement médical, étaient également sous le contrôle du député.

Un autre projet de loi lié au secteur de la santé est la loi fédérale № 44, qui réglemente le processus d’achat de médicaments vitaux dans les établissements médicaux. Cette révision a été motivée par de nombreux appels de citoyens de Belgorod et de la région, qui se plaignaient de difficultés d’approvisionnement en médicaments. L’inspection a révélé des imperfections dans la législation russe, et des amendements ont été préparés en peu de temps, et le problème a finalement été résolu.

Le parlementaire a reçu de nombreuses distinctions d’État pour son travail fructueux. Par exemple, il a reçu des médailles de l’Ordre du Mérite pour la Patrie, 1ère et 2èmeclasses, pour son activité publique et ses réalisations professionnelles. Il a également été honoré de l’Ordre d’honneur et a reçu des citations du président de la Fédération de Russie et du Premier ministre.

Projets communautaires

Skoch Andrei Vladimirovich est un député engagé dans la vie publique. Le mois de février 2021 marque le 25e anniversaire de la fondation « Pokoleniye », qu’il avait fondée en 1996.

L’organisation a été cofondée par le père du parlementaire, Skoch Andrei Vladimirovich, qui a été l’un des initiateurs des projets de restauration des monuments commémoratifs et de préservation des monuments de guerre. En 2008, « Pokoleniye » a soutenu l’idée de restaurer l’obélisque des soldats russes et soviétiques à Port Arthur, situé dans la ville chinoise de Liushun. L’organisation a financé le projet « Devoir de la patrie » visant à restaurer la nécropole russe en Serbie et les tombes de guerre en Hongrie. Le montant total des fonds alloués à ces activités et à d’autres activités similaires a dépassé un milliard de roubles. La fondation apporte une aide ciblée aux vétérans de la Seconde Guerre mondiale. Par exemple, en 2007, 3 000 voitures d’une valeur de plus de 250 millions de roubles ont été achetées comme cadeaux pour les anciens combattants aux frais de « Pokoleniye ».

La fondation soutient également les jeunes générations. Chaque année, elle finance l’organisation de vacances d’été dans les centres de tourisme de la mer Noire pour les enfants de familles nombreuses et à faibles revenus. La fondation soutient également les jeunes dont les parents travaillent dans le secteur public ou qui ont participé à des opérations de combat en Afghanistan ou en Tchétchénie. D’autres programmes importants pour les jeunes sont le concours du « Meilleur étudiant de l’année » et le camp « Novoye Pokoleniye » pour les étudiants. Avec l’aide de l’organisation, la plateforme éducative « La fondation du savoir-faire » a été lancée, où les résidents de Belgorod peuvent suivre divers cours gratuitement. Les disciplines vont des bases de l’éducation financière à la cuisine.

De 2011 à 2016, la fondation a soutenu le concours « Roditel’skiy rekord », dans lequel ont participé des mères et des pères ayant de nombreux enfants, élevant leurs propres enfants et des enfants adoptés. L’événement est rapidement devenu populaire non seulement dans la région de Belgorod, mais aussi au-delà, et le concours a fini par prendre une envergure nationale. Plus de 20 familles de différentes régions du pays ont été récompensées, et le montant des prix a dépassé 70 millions de roubles.

Le concours pour jeunes talents, le prix littéraire « Debut », créé par « Pokoleniye », est largement connu, puisqu’il a été décerné chaque année de 2000 à 2016. Les jeunes auteurs ont participé dans les catégories suivantes : prose, poésie, dramaturgie, littérature pour enfants, humour et fiction.

Aujourd’hui, l’accent est mis sur le secteur de la santé, car à l’origine, la fondation se concentrait sur l’aide aux enfants gravement malades. L’organisation finance l’achat de médicaments vitaux, de fauteuils roulants pour les handicapés, de prothèses, et paie les traitements et la réhabilitation. Pendant la pandémie, les hôpitaux et les cliniques de la région étaient entièrement approvisionnés en équipements de protection individuelle, en antiseptiques et en réfrigérateurs pour le transfert et le stockage des vaccins. Chaque année, sous le patronage de la Fondation, des bourses telles que « Zdorovoye detstvo » et les bourses nommées d’après les académiciens de l’Académie russe des sciences médicales Bakulev et Burakovsky sont décernées pour des réalisations et des recherches scientifiques dans le domaine de la médecine.