Téléphérique

Sauvetage de 30 personnes bloquées à l’intérieur d’un téléphérique à Alger

Les services de la protection civile de la wilaya d’Alger ont procédé à l’évacuation de 30 personnes bloquées à l’intérieur d’une cabine du téléphérique reliant Belouizded à Riyadh El Feth (Al-Madania), au niveau de la station du Jardin d’essai, sans enregistrer de pertes humaines, ni matérielles, selon le chargé de communication du même organe.
« Une panne technique a été enregistrée vers 13:30, ce qui a entrainé l’arrêt du téléphérique reliant le jardin d’essai (El Hamma) à Riyadh El Feth (El-Madania) », a expliqué à l’APS le Lieutenant Khalad Benkhelfallah, ajoutant que « les 30 personnes, tous âges confondus, à bord de la télécabine ont toutes été évacuées ». Selon la même source, les services de la protection civile ont mobilisé des camions échelle et des ambulances pour cette opération qui a été effectuée sans enregistrer de blessures. Les voyageurs évacués ont été pris en charge.

L’Australie a le salaire minimum le plus élevé au monde
L’Australie a le salaire minimum le plus élevé dans les pays développés après une série d’augmentations bien supérieures à l’inflation, selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).
Dans le pays-continent, le salaire minimum après impôt est de 12,14 dollars américains l’heure suivie par le Luxembourg (11,82 dollars) et la France avec un salaire minimum de 11,49 dollars par heure, a précisé l’OCDE dans un rapport publié récemment.
L’augmentation du salaire minimum de 3,5% et la faible inflation de l’année dernière ont entraîné la plus forte augmentation réelle du salaire minimum en plus d’une décennie, passant de 11,70 dollars américains par heure en 2017 à 12,14 en 2018.
Ce classement est « une preuve supplémentaire contre les affirmations du Conseil australien des syndicats (ACTU) selon lesquelles le système de salaire minimum australien n’est pas favorable aux travailleurs à bas salaires et doit être revu », explique Innes Willox, Directeur exécutif de l’Australian Industry Group.
« En fait, une personne percevant un salaire minimum en Australie pourrait se permettre d’acheter plus avec ce salaire que des employés au salaire minimum n’importe où dans le monde », ajoute-t-il. L’année dernière, le PIB australien avait enregistré une croissance de 3,2%, encouragée notamment par les dépenses des entreprises et des administrations publiques. Le revenu par habitant de l’Australie, même corrigé du coût de la vie, est l’un des plus élevés de la zone OCDE.

Un mort et cinq blessés lors d’un accident dans une station- service à Blida
Un jeune garçon de quatre ans est décédé et cinq (5) autres personnes de la même famille ont été blessées,vendredi soir au niveau de la localité de Tamezghida (Blida) suite à une « déflagration » survenue dans le véhicule familial alors qu’ils s’approvionaient en GPL/C au niveau de la station -service de la même localité, a indiqué, samedi la direction centrale de la communication de Naftal dans un communiqué. « Un regrettable accident s’est produit, vendredi aux environs de 21h00 au niveau de la station-service de la localité de Tamezghida nord, située sur l’autoroute Est-Ouest, à proximité de la ville d’El Affroun (Blida), suite à une déflagration survenue à l’intérieur d’un véhicule taxi ayant à son bord un couple et quatre enfants, a précisé la même source ajoutant que cet accident a causé le décès d’un garçon de 4 ans tandis que cinq autres personnes ont été blessées. Le jeune garçon est décédé, samedi matin au niveau de l’hôpital des brûlés d’Alger, selon la même source. Selon Naftal, la « forte déflagration survenue à l’intérieur même du véhicule avait eu lieu au moment ou le chauffeur avait fermé la malle, la mère assise au siège avant (à côté du chauffeur) a pu sortir rapidement du véhicule pour rejoindre son mari au moment ou les agents de Naftal ont intervenu immédiatement pour secourir les 4 enfants retenus à l’arrière du véhicule ». « Afin de secourir les enfants coincés à l’arrière du véhicule, les agents de Naftal ont brisé les vitres en raison du blocage des portes arrières tout en essayant de venir à bout des flammes à l’aide des extincteurs » a ajouté la même source. Pour ce qui est des causes de cet accident, Naftal a relevé qu’à l’issue d’une enquête préliminaire diligentée par ses services, il s’est avéré que les premiers éléments des causes probables de cet accident, seraient, « une présence du gaz GPL/C à l’intérieur du véhicule, qui aurait été induite par une fuite au niveau du moteur et du circuit d’alimentation GPL/C ainsi qu’une étincelle qui aurait été, quant à elle, générée par la fermeture brutale de la malle du véhicule ». « Cette enquête préliminaire sera suivie d’une investigation approfondie de la commission compétente et habilitée, désignée à cet effet, pour déterminer l’origine réelle de ce regrettable accident », a assuré Naftal. Par ailleurs ,Naftal, à travers sa direction centrale des affaires sociales, a dépêché une délégation de responsables au niveau de l’hôpital pour s’enquérir de l’état de santé des victimes et mobilisé tous les moyens humains et matériels pour leur venir en aide et les assister.

27 personnes victimes d’une intoxication alimentaire à Tissemsilt
Quelque 27 personnes ont été victimes d’une intoxication alimentaire après avoir consommé des gâteaux lors d’une cérémonie de mariage au douar Seb Samn de la commune de Maassim (Tissemsilt), a rapporté dimanche le directeur local de la Santé et la Population, Abdelkrim Benbia. Le service des urgences de l’EPH de Tissemsilt a accueilli, vendredi soir, 27 personnes souffrant d’étourdissement, de vomissements et de diarrhée. Elles ont été prises en charge et ont toutes quitté samedi soir l’hôpital après avoir reçu les soins nécessaires. Selon le responsable, les résultats de l’enquête épidémiologique effectuée par une équipe de prévention de l’EPH de Tissemsilt, la tarte de pâtisserie, qui a été consommée, a été acquise auprès d’une pâtisserie de Tiaret. Elle a été entreposée dans une chambre climatisée durant 24 heures sans respecter les normes de conservation de ce genre de pâtisserie. Des échantillons de la pâtisserie ont été prélevés en vue de leur analyse par le laboratoire de wilaya de contrôle de la qualité et répression des fraudes, a-t-on ajouté.

Panne d’électricité géante à New York
Une panne d’électricité géante a privé de courant samedi soir une partie de Manhattan, plongeant dans le noir des stations de métro, bloquant des ascenseurs et éteignant feux de circulation et enseignes lumineuses de Times Square, haut lieu touristique de New York, ont rapporté les médias. à l’ouest de Manhattan, environ 73.000 usagers ont été privés d’électricité en début de soirée, a indiqué, lors d’un point de presse, le PDG de la compagnie Con Edison, John McAvoy, qui n’a pas précisé la cause exacte de l’incident, évoquant simplement une « perturbation significative ». Le courant a commencé à revenir peu après 22H00 locale (02H00 GMT) dans le quartier de Times Square, un rétablissement qui a déclenché une clameur dans les rues, selon les médias.
Vers 23H00, cinq des six zones électriques avaient retrouvé la lumière et ConEd prévoyait de rétablir le courant partout d’ici minuit. L’origine de la panne « semble être quelque chose qui a mal tourné dans la façon dont ils transmettent l’électricité d’une partie de la ville à une autre pour répondre à la demande », a déclaré à MSNBC, depuis l’Iowa où il était en campagne, le maire de la ville Bill de Blasio.
Peu après le début de la panne, survenue vers 18H45 locale (22H45 GMT), des dizaines d’internautes ont posté sur les réseaux sociaux des photos de stations de métro plongées dans l’obscurité. Selon l’antenne locale de la chaîne CBS, des passagers sont restés bloqués plus d’une demi-heure dans une rame entre deux stations

Trois personnes meurent en heurtant un mur en voiture à Annaba
Trois (3) personnes ont trouvé la mort vendredi soir à Annaba lorsque le véhicule à bord duquel se trouvaient a violemment heurté un mur protecteur du pont géant de la ville d’Annaba sur la route nationale (RN) 16 reliant Annaba à Souk-Ahras, a-ton appris samedi auprès de la direction locale de la protection civile.
L’accident s’est produit lorsqu’un véhicule circulant sur le pont géant vers la sortie de la ville d’Annaba avait dérapé et s’est encastré dans le mur protecteur, a souligné la même source, précisant que les victimes, âgées entre 29 ans et 30 ans étaient décédées sur place. Les corps sans vie des victimes ont été évacués vers la morgue de l’hôpital Ibn Rochd d’Annaba et une enquête a été ouverte par les services de sécurité compétents territorialement pour déterminer les causes exactes de cet accident.